diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Archive for the 'musique' Category

Page 2 of 22

Et pour mettre un terme à un mois de codage intensif…

Let me introduce you, the new Jiminix Website...

http://soluceinformatique.info/jiminixfr/img_index.png Have a nice trip !

suite...

Toute la musique que j' aime

...où est-elle ?

"La musique est un art mineur" selon Serge Gainsbourg. De ma plus tendre enfance à mes débuts de guitariste je n’ai cessé de l’écouter, de la digérer et de la décortiquer. Depuis, et selon un équation très personnelle, j’ai toujours essayé de porter un jugement critique envers la musique en générale, en essayant de ne garder que "l’essentiel". Je ne parlerais pas tout suite...

Jimi Hendrix star du X!

La Sex-tape du guitariste de légende (et même plus ) Jimi Hendrix prête a relancer les ventes de l' industrie du X ? En tout cas le producteur H.Klein y croit. Une sex-tape ( c' est le mot qui convient parait-il...) montrant Jimi Hendrix en compagnie de deux jolies jeunes filles, découverte par un collectionneur, vient d' être racheté par Vivid Entertainment. ( d' abord en vente sur suite...

Une putain de repetition…

Parfois, sans prévenir, vous branchez votre la guitare, et il y a de l' electricité dans l'air.

Hier je recontre Laurent, un prof de construction. Je sais qu' il joue de la batterie, alors on parle un peu musique. De fil en aiguille, on se rend compte qu'on joue tout les deux au même endroit pour la fête de la musique. Et puis comme moi j'avais prévu de jouer seul, j' envisage de jammer avec lui et son bassiste, fête de la musique oblige. Je parle d' Hendrix, de Clapton...de morceaux connus sur le bout des doigts, vu qu' une ou deux répétitions maximum sont envisgeable. Laurent dis que le mieux, c'est que je vienne à Sedan. Hier soir, 19h30, je branche ma guitare sur un Ibanez 120 Watts. J'ai emmené le Xa avec moi, histoire de taper un ou deux blues et surtout de ne pas être le seul à chanter. On attaque par un Doors histoire de ce chauffer un peu. On enchaine sur "Purple Haze". C'est bonnard. Du coup je passe par "Walking on the Moon" et "Message in the Bottle", et là je me rend compte que ça sonne vraiment bien pour des musiciens qui n' avaient jamais joué ensemble auparavant. Toutes les idées s' enchaînent. On pense a Pink Floyd biensur, impossible sans clavier. On joue "New Year Day", puis "Sunday Bloody Sunday"... Puis on enchainent quelques "RedHot", et déjà, 2 heures se sont écoulées. Une petit quinzaine de morceaux plus tard, je sais déjà que ce sera le feu! La rythmique basse/batterie assure grave. Une autre Session est prévu la semaine prochaine, et je sais déjà que cela va être un super moment. Moi qui avait bien du mal à trouver un bon bassiste et un bon batteur, me voilà comblé. Vu qu'ils sont tous déjà très occupé, je ne les vois pas refomer un groupe supplémentaire, mais je suis sur de pouvoir les décider à quelques jams et quelques concerts pour l'année qui arrive... Cool de faire de la musique. Cool de jouer depuis suffisament de temps pour pouvoir enchainer les morceaux avec un réel plaisir, même si cela sonne parfois un peu "hazardous". Alors, si vous êtes disponible le 21 Juin vers 19h00, venez au Parc Rochetaux, au bord de la Meuse. Ce devrait être un concert sympa....

suite...

Un mois, un jour, une heure, des poussières…

logo-microC'est le temps qui sépare mon dernier article sur ce blog de ce celui-ci. Je pourrais invoquer le manque de temps, l' absence de motivation la pollution atmosphérique qui embrouillent le cerveau (quoique dans les Ardennes...) ou encore la déferlante Facebook qui fini par vous dégouter de répandre sur le woueb, et pourtant, non.

Depuis quelques temps maintenant, je boude tout ce qui s' anime autour de moi, délaissant quelque peu famille et amis pour poursuivre cette éternelle quête qui m'anime depuis que Dave s' est coupé les cheveux: écrire, ou plutôt composer une chanson qui me plaise. Pas facile. Moi qui ne manque jamais de souligner l' absence de qualité musicale dans le "travail" de Pascal Obispo, me voilà perdu au milieu de tonnes d'heures passées en enregistrer, mixer, composer, et puis recommencer. Tantôt trop tube, tantôt trop plat, chaque nouveau petit dossier sur mon ordi n'est qu"un bout de chanson de plus, inachevé.

J'ai projeté, en fin d'année dernière, d'enregistrer mes voix cet été, chez un ami, à l'abri des oreilles des autres, et surtout loin du vacarme automobile qui passe par ma fenêtre. Mais, même si une trentaine de morceaux ont vu le jour, je n'arrive pas à me satisfaire du résultat.

Avoir la créativité ou pas, ce n'est pas le problème. Être seul juge en est un. Pourtant, je n'ai jamais été aussi près. J'ai emménagé il y a trois ans dans cet appartement avec la ferme intention de passer à des choses un peu plus sérieuse. 15 ans de guitare et de groupes, je me sentais près à franchir le pas. Alors, j' ai acheté un console Tascam US 428, (vendu 250 euros avec micro, pied et flycase, merci Steven, une affaire, et sans avoir à bouger de chez moi!

J' ai ensuite potassé la monstrueuse notice d'un logiciel d' MAO généralissime appelé FruityLoops, généralement utilisé pour l' Eléctro, mais donc je connaissais déjà les bases. J'ai aussi eu l'immense chance d'avoir un ami appelé Fabrice qui m' a fait cadeau d'une tête JMC800 100 Watt Marshall, pour accompagner la baffle qui dormait dans mon salon/chambre. Enfin, et pour couronner le tout, j'ai quelques amis près à perdre quelques heures pour composer des textes frenchie et couillu sur mes mélodies. Et puis, surtout, je l'ai "elle". "Elle", c'est Caro, ou Karo. Ou "C-K-L", pour les aficionados. On a partagé nos humeurs musicales et cinématographiques. Et là, j'ai su que j'étais en difficulté. Quand j''écorchais le nom de Martin Scocièse, elle me citait la maquilleuse. Une tell culture. Je suis toujours très impressionné par ceux qui prennent le temps de regarder les génériques et deparcourir les pochettes de cds. J' ai dis,"écoute, je ne suis pas très doué pour écrire, et encore moins dans la langue de Shakespeare, mais j'aimerais devenir le nouveau Vrobbie Willeyams. Elle a dit pas de problèmes. Alors j'ai ajouté, que le mieux, serait que je lui donne les musiques, ainsi que les voix enregistrées en "Lalala..." ou en "phonétique fermentée " (aussi appelée yaourt) pour qu'elle en tire des mots et des phrases significatives. Elle a dit, "dis-moi juste de quoi tu veux parler dans cette chanson et j'écrire dans l'avion qui m'emmènera à New-York". Ca commence plus que bientôt, je vois déjà les interviews "...cette chanson fut écrite dans l'avion qui nous amenait à Memphis, et..." qu'est-ce que j'raconte? Bref elle tombait a pic la tigresse(!!). Aimable et souriante avec ça. Elle a même fini par me féliciter pour l'inspiration qu'elle avait en écoutant mes gloussements. Un comble. J'ai de nouveau ouvert la notice de FruityLoops. Et a l'allure du diabolique trio Stock-Athekins et Watermaan (plus très sûr du nom et flemme de dema,nder à Google), qui enchaînèrent les tubes durant de sombres années 80's, c'est un, puis deux puis trois puis quatres morceaux qui ont commencé à faire bouillonner mes oreilles. Alors j'ai mixé et remixé, écouté et réecoute. Parfois enthousiaste, puis souvent désespéré. Des heures. J'ai même passé presque deux jours sans dormir sur un morceau, a chercher le parfait mixage et la parfaite repartitions des pistes qu'on entend bien si elles ne se chevauchent pas, mais cela prend des heures et surtout ca rend dingue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! [Tom Sharpe is the Boss]!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je n'ai donc toujours pas réussi à composer un truc, que tout simplement, j'aurais envie de rejouer ailleurs devant mon pc. Mais je ne désespère pas, car ce coup-ci toutes les chances sont de mon coté... To Be continued orNot To Be Continued ?!

Voilà 'lex, un "petit" article rien que pour tes beaux yeux et ceux de Damien que je viens de rencontrer et qui m'a l'air vraiment très cool. Merci à vous, tous, d'être venu à la dernière édition du concert du Merle Moqueur. Ça fait vraiment plaisir...

ps: aurais-je oublié de préciser qu'elle a une voix incroyable ? Je compose et je chante. Elle écrit et elle chante. Un don du ciel. Je crois avoir aussi oublié de dire qu'elle evait une très jolie voix. Testé par mes soins, elle a obtenu le Jiminix'approuved, à coups de 4NBlondes en passant par Alanis Morissette, et putain de merde, Alanah Miles man. Heu non Alex. Enfin vous tous. Fatigué moi...Tiens je ne sais plus si j'ai parlé du jolie brun de voix de Caro du coup. Bon je l' ai dis trois fois, pour me faire pardonner du démontage de tympan, NDLR. Tiens un casque, une guitare et un ordinateur...à plus tard. Et bonne nuit sous les étoiles. Et cette chaleur incroyable. Suis-je toujours dans les Ardennes ? Dans qu'elle étagère? Avez-vous vu "Good Morning England"' le géniallissime dernier film de Stephen frears...Ste...ven Vrirse ...Ste...rirse. Elle m'énerve à tout savoir et à tout bien prononcer quand même...:=)

suite...

So Lonely – Zo

suite...

Une fan d’Indoch…d’ Indo pardon, pardon !

"Je vous conseille de vous le procurer rapidement le dernier single d’indo “little dolls” si vous voulez vous faire bercer par la voix mélodieuse de Nicola….Moi, j’ai une petite préférence pour Boris Jardel, le guitariste aux bras musclés et au corps de rêve……….ahhhhhhh ca y est, je suis amoureuse…" alex, 13 ans, Vuiz-en-Salaz

Bon...Indochine est une vieille histoire. Des titres comme "L'aventurier" ou encore "3 Nuits par semaine" furent l'occasion de Pogos endiablés pour nombre d'entre nous...

Indochine, il faut bien le dire, eu bien du mal à se trouver une identité bien à lui quand tout le monde les appelait les "The Cure" francisé. Faut dire que Robert Smith fut le principal inspirateur du look de Nicolas Sirkis, Chanteur et leader du combot français. L'étoile Indochine m'a semblée traverser le fin des 80's et le début des 90's pour se "desintégrer" avec un album éponyme "Le Baiser" qui se voulait pourtant le renouveau du groupe. Indochine n'est pas même pas un "gros" vendeur de disque, chaque album ne dépassant pas les 400 000 exemplaires, on en vient donc à se demander ce qui peut bien faire courir Sirkis, qui à lui tout seul ( les autres sont-ils tous morts ou quoi? ) assure le fond de commerce, et même fini par "réinventer" le concept même du groupe, à coups de nu-métal post-Manson/Kornifié niaiseux, il faut bien le dire, mais les faits sont là:

Indochine existe gràce à une seule et unique force: la passion d'un public, tellement dévoué, que le groupe, après Bercy, prend les paris du Stade de France dans quelques mois.

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder