diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Archive for the 'le plein de videos' Category

Pourquoi je vais me convertir

au Sionisme.

Hier j'ai pris la plus grande et la plus sage décision de toute ma vie: je vais me convertir au Sionisme. Cela me parait d'une logique des plus censées: je veux être du côté des plus forts. Et les plus forts, sont ceux qui, d'un doigt levé, sont capables de ruiner une carrière... Je ne parle pas des juifs... je parle des maîtres du monde. Certains les appellent les sionistes... suite...

2009 année Guillon

suite...

Mourir à cause

de la médecine

Tous nous humains avons une "pleine" confiance en la médecine, et plus particulièrement en ses médecins. Les différents problèmes de santé que nous rencontrons dans nos vies ne nous paraissent que des "épreuves" parfois difficiles à surmonter, et le personnel médical est alors le meilleur des "remèdes" pour les supporter. Mon ami Maurice n' est pas différent. En bon professeur suite...

Une vie d’ Homer Simpson

suite...

And I Love her…

Courte bio d' une vie déjà bien remplie...

" Puisque je te dis qu' on avait 15 ans à l' époque..." Des engueulades d' ami de 20 ans, j' en ai souvent eu avec elle. Normal, moi avec mon entêtement exagéré, elle avec son incroyable envie d' emmerder le monde(!!).

On a pourtant traversé toutes les époques sans jamais se fâcher. Même quand je trouvais que son partenaire du moment n' avait rien à faire à ses cotés, même quand elle en avait plus qu' assez de mes discours moralisateurs. Vous cherchez à savoir qui peut bien ressembler cette fille ? Ne cherchez pas...y en a pas deux comme elle.

Quand je serais grande, je veux être, heu...comme sur la photo ci-dessus! L' ObioineKenobiBAB se résumerait en trois envies mélangeables: voyager, vivre dans la musique, et have fun ( s' eclater).Qu' a cela ne tienne, ce dernier point fut le premier but qu' elle atteignie. Heu gna. Gnait ?! ( je hais ce temps ). De fiestas alcoolisées ( hé oui, l' excès Janis...) aux festivals hippiesques, le troisième classe Obioine sort auréolé de succès: peu nombreux sont ceux qui la suivent jusqu' au bout de la nuit.

Vivre dans la musique... A 17 la belle sait déjà ce qu' elle veut. She loves music and Gigs. Là deux solutions s' offrent à elle: avoir une aptitude quelconque pour un instrument ou pour le chant et bosser, ou alors zoner parmi les zicos et occuper une fonction "alternative". Ce dernier point fut le premier but qu' elle atteignie. Heu gna. ( putain de temps à la con ). Janis, heu Bab, avait 17 ans, partageait sa vie entre le lycée Jean Moulin et les répètes des groupes de potes dont déjà elle écrivait les paroles des textes et portait les instrus. Voilà ce qui résume notre vie d' adolescent harcorisé et alcoolisé: Des moments de pure rigolade ou l' on tombaient tous amoureux d' elle...et puis à la manière d' un rouleau compresseur anti-BCBG Bab et l' alcool aidant ne manquait pas de nous rappeler qui elle était: la plus décidée et la plus entêtée d' entre nous. Alors de ses premières années partagées chez elle dans les Ardennes avec un méga-pote à l' inévitable remise en question de la rupture, la venue d' une corress Autrichienne puis Espagnole ne manqua pas de lui rappeler ses véritables aspirations: got to get out of here!

Pas artiste ? Bon et la vie qui va avec alors?! Alors Bab voyage. Une fac d' anglais plus tard, elle sillonne les "States", et fait semblant de s' y marier, puis revient en France ou elle s' oblige à un peu de calme et à rentrer dans les rangs. Non pas qu' elle est jamais pensé faire son service militaire, ( sûr que c' est parfois ce que son père aurait préféré ), mais elle fait le choix à un peu plus de calmeen optant pour un mec propre sur lui, avec un 4x4 et un travail. Le subterfuge ne dure pas, mais grâce à lui, je fini par avoir la chance habiter juste à coté d' elle. Ainsi je redécouvre Bab, ou plutôt découvre une nouvelle Bab, avec qui, pour avoir déjà pratiqué la joute verbale en sa compagnie, je partageais déjà beaucoup de choses en matière de cinéma et de musique, et autre. Et puis, je connaissais déjà la Bab qui te disait "ta gueule" quand tu le méritais. Mais c' est je crois à ce moment que j' ai vraiment cerné Bab'Fev: she's got a plan. ( elle a un plan ).

Bab vs l' ennui...0=1

Une belle maison. Une moyennement belle voiture mais économique. Des amis sur qui compter. Un travail valorisant, du moins pour la carriériste qu' elle semble vouloir être, et...une belle maison. Bab à trente ans, et, avec les larmes aux yeux, me dis qu' elle n' en peux plus. Marre d' un travail dans le social qui lui prend 80% de ses journées dont 40% sur les routes. Marre de tous ces mecs qui lui parlent stabilité alors qu' elle voudrait tout plaquer. Marre de l' immobilité. Marre de l' ennui. Je suis fier d' une chose: t' avoir appuyé quand tu hésitas ( hésiti ?! non j' exagères là ) à quitter se semblant de travail qui te confortait dans ce semblant d' existence. Tu valais bien mieux que cela, les fiestas comprises. Bab plaque son boulot en or de presque cadre supérieur avec la mutuelle qui va avec et retourne sur les routes avec son sac à dos, au plus grand désarroi de son papa ( je suppose!). Iralnde, Suède, heu...pleins d' autres que j' oubli car elle en a tellement fait. Concerts et Festivals en tout genre. Un Mathias allemand plus tard, la voilà au coeur de l' action, tantôt manager, tourneur, interprète, organisateur...et toujours fan. Oui, voilà ce qu' est la Bab en définitif: une véritable fan de musique qui va jusqu' au bout de son trip.

babdort.jpg

Quoi vous cherchiez quelqu' un qui lui ressemble ?!

Ne cherchez pas je vous dis... y en a qu' une. La photo ( ta photo! ) ci-dessus, prise sur la scène du Graspop Festival (Belguim) avec 50 000 pèlerins fous de métal en fond était pour moi une formidable occasion de te le dire...

...je suis fier de toi m'Bab.

vous aussi vivez les aventures d' ElisaBab sur son BAB AROUND THE WORLD de blog ps: putain mais c' est vrai que ce n' est qu' une fois que les gens sont loin qu' on se rend compte à quel point il nous manque... suite...

Réponse de Dieudonné…

En réponse à tous ceux qui l' accusent d' antisémitisme, Dieudonné a donné le 10 juin dernier au Canada, une interview au journal Maclean, l’un des plus gros tirage de la presse canadienne anglophone. lire l' interview dans son intégralité...lire la suite de l' interview... SANDRINE DIEUDONNE L' humoriste y dénonce la censure dont il fait l' objet, parle de Lepen et de cette "une stratégie de promotion qui a été fondée sur la provocation", de son engagement politique pour l' Europe. Une interview-vérité réalisée au Quebecq, histoire de remettre un peu les pendules françaises à l' heure. extraits...
Maclean: Vous avez été accusé d’avoir dit que les Juifs étaient des marchands d’esclaves (..) devenus des banquiers, et (..) la commémoration de la Shoah est une ”pornographie mettant en scène la mémoire.” Dans le même temps, vous dites que vous êtes anti-sioniste, et non pas anti-sémite.
Dieudonné : Je ne me considère pas comme un anti-sémite. Je suis soutenu dans mes aspirations politiques par un grand nombre de Juifs, dont les parents ont été victimes d’abominables atrocités pendant la guerre. Oui, je suis anti-sioniste. Il s’agit d’un projet politique qui est à égalité avec l’apartheid, et elle doit être combattue.
Maclean : Est-ce vrai que vous avez dit que les Juifs étaient des marchands d’esclaves qui sont devenus des banquiers ?
Dieudonné : Je ne traite pas tous les Juifs d’esclaves ou de banquiers. J’étais face à un groupe de sionistes qui ont pris un de mes spectacles en otage à Lyon, et qui scandaient des slogans tel ” Israël vaincra” ou encore des ”mort aux Palestiniens” et ce genre de choses etc. Pire, ils ont blessé une adolescente de 13 ans dans la salle avec du gaz. Pourquoi la Justice n’en fait pas état ? Ces gens se sont définis comme sionistes. Et, puisque je parlais d’esclavage au cours du spectacle, j’ai fait le parallèle avec le sionisme. Or, mes propos ont été traités hors contexte. Mais, si vous regardez bien la traite transatlantique des esclaves, ce qui fut légal pendant 400 ans, vous verrez bien que, entre les achèteurs qui étaient des banquiers, il y avait des gens de toutes sortes de milieux mais, surtout des chrétiens et des juifs. Dire le contraire serait mentir.
(..)
Maclean : Le Pen a dit des choses horribles par le passé.
Dieudonné : Il a été cité à comparaître, oui.
Maclean : Comment peut-il être le parrain de votre fille, Plume ?
Dieudonné : Ah, vous parlez de la promotion de mon dernier spectacle, “J’ai fais l’con” où j’ai utilisé une stratégie de promotion qui a été fondée sur la provocation ?
Maclean : C’est le moins qu’on puisse dire.
Dieudonné : C’était un moyen de promouvoir mon show.
Maclean : Alors, est-il toujours le parrain de votre enfant ? Dieudonné : Vous ne pouvez demander à un magicien ses mystifications. Qu’est-ce que je peux dire, c’est que c’est une façon de présenter mon spectacle et, dans les 10 premières minutes de ce spectacle d’ailleurs, je raconte cette histoire de Le Pen à qui j’ai demandé d’être le parrain de ma fille. En ce qui concerne le baptême en soit, c’est fantastique. J’ai un profond respect pour le Christ mais, l’Eglise… Maintenant, que penser du symbole et de l’effet de mettre l’eau sur la tête d’un enfant ? La discussion est ouverte.
lire la suite de l' interview...

"Sandrine", nouveau spectacle de Dieudonné en ce moment au théatre de la main d' or.

suite...

M*rp*eus, Gu*t*malex’n’Ji*i*ix on a fuckin’channel…

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder