diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Archive for the 'thème de la semaine' Category

Pas le temps pour ici, tant de temps ailleurs…

parce que... site 1 - site 2 - site 3 - site 4.

4 sites en cours. Cela mérite bien une petite pause...

suite...

Voilà, mon compte Free est plein! la fin est proche…

...le temps pour moi de faire un petit point peut-être... et de me rednre compte que je n'ai plus vraiment la motivation de continuer à alimenter ce blog...mais quel chemin grâce à vous. merci à vous et à vous toutes! Car en 3 ans, 14187 visites , ce qui n'est pas terrible comparé aux scores d'autres amis bloggeurs et en moins de temps que ça, 700 Articles dont beaucoup de vidéos et de photos. 1220 Coms et ça, ça fait plaisir! Tellement d'heures passées à lire, à fouiner, à écrire, à étudier. A ne rien comprendre!! Le plaisir des rencontres, des autres blogs, le partage. Vous. Moi. Cette espace qui finalement, est aussi le nôtre. Mon univers... Et puis quelques remises en question, et cette volonté de savoir jusqu'ou à-t'on le droit de donner son avis à tort et à travers ? Des articles comme "L'holocauste Israélien" par exemple, ou plus récemment la photo des militaires chinois m'ont fait réfléchir un peu... Alors j'ai décidé de laisser encore quelques articles à ce blog, qui deviendra bientôt pour moi les archives de mes débuts dans le blogging! de nouveaux merci de votre temps passé ici...à..plus tard sur vos blogs!

Meryl

suite...

Pas envie de blogger en ce moment…

Je sais, je sais, je boude un peu vos blogs en ce moment...et le mien aussi. Les seuls articles qui paraissent et qui animent ce blog sont programmés depuis quelques temps. Je crois que je vais même bouder le thème de la semaine, non pas que je n'aurais pas mon mot à dire [ j'ai toujours quelque chose à dire, et je veux toujours avoir raison, hein m'Toop! ], non, simplement, je me demande...pourquoi? à quoi cela peut-il bien servir? coucher ses états d'âmes sur l' écran et les faire partager aux autres en vue de s'alléger un peu? La satisfaction principale est bien sûr cette communauté autour de laquelle je gravite depuis maintenant un an. Des tonnes de pensées mélangés qui se rencontrent, et donne naissance à de véritables amitiés. La passion de certains sujets qui nous animent, jours après jour sur nos blogs...mais qu'en ressort-il vraiment? Sommes-nous condamné à l'égoïsme, et à croire qu'écrire ce n'est déjà pas si mal? Qu'être d'accord et trouver des personnes qui nous ressemble, ce n'est déjà pas si mal? a quoi cela sert alors que, de toute façon, rien ne changera autour? La pétition d'Avaaz a récolté plus 150 000 signatures et pourtant, des moines pacifistes vont prendres les armes en Birmanie et au Tibet. Et personne ne bougera le petit doigt parce que l'économie du monde repose maintenant sur le gouvernement Chinois... De véritables bombes explosent par delà le monde et nous sommes tous assis par terre, à commenter l'actualité, à donner notre avis, mais qu'est-ce qui pourrait troubler notre interminable attente du Clash mondial? Parfois il m'arrive d'imaginer à quoi ressemblerait ma vie si une troisième guerre mondiale éclatait...si nous devions nous battre pour nous nourrir, pour être libre, pour survivre...qui sait ce qu'il oserait faire en cas de conflit? je reporte toutes mes envies d'articles à la semaine prochaine. J'ai besoin de méditer, comme dirait encore une fois, m'Toop. ps: n'avez-vous jamais ressenti cette peur que tout pourrait basculer dans l'horreur en un clin d'œil, et réduire votre vie à néant? Moi, cela m'arrive souvent de penser à cela en ce moment. Excès de bonheur?! Possible... allez un peu de mélancolie...alexis H.K - Bambin

- retrouvez "le Thème de la semaine" avec ToopToop, Moony , Erika, Fata et Gus.

suite...

l’holocauste israélien

" Passer la nuit habillé sous une simple couverture. Se lever...penser à trouver à manger pour soi et pour les autres...réfléchir. Se laver dans une bassine, regarder la misère, sa misère, puis sortir. Dehors plus d'oiseaux, plus de fleur, plus de ciel...Se faufiler dans les rues, traverser des ruines, se cacher et attendre...Espérer...espérer passer, et ne pas devenir un martyr, parce qu'au fond, c'est la vie qu'on aime. On est humain. Ceux d'en face aussi sont humains, et ne savent pas vraiment pourquoi ils s'acharnent. "C'est politique qu'ils disent !"...ici, pourtant, autrefois, tout le monde vivait ensemble sans se soucier du sang. Les premiers coups de feux retentissent, alors panique, adrénaline, tout s'accélère. Quelqu'un est tombé? Est-ce un ami, un parent, un frère ?!...un enfant?...soudain, plus aucun son. Une explosion...un char s'avance mollement dans la grand rue. C'est une guerre. C'est la guerre. Courir, il faut courir... Et puis recommencer...la panique, la vitesse, les chars...rentrer enfin chez soi, et voir les sourires des enfants qui remarquent que vos mains ne sont pas vides...manger...un peu "

- retrouvez "le Thème de la semaine" avec ToopToop, Moony , Erika, Fata et Gus.

Il y aurait tellement à dire sur les causes de ce conflit, tellement d'acteurs, tellement d'injustices, tellement d'égoïsmes...Les anglais promettent aux Palestiniens un état mais signent un accord en secret qui offre la création d'un état Israélien en Palestine. Ceci est la première victoire du Sionisme. Cohabitation forcée ou pas, les juifs ont de nouveau un pied en terre sainte. Et puis...et puis, nazisme, déportation, shoa, et toute l'horreur qui l'accompagne. Israël avale la Palestine. Les Etats-Unis et la Russie ont choisi. Pas les Palestiniens, qui, au fil des années, seront peu à peu chassé de leur terre.

...et le monde découvre l' OLP...et l'associe au Terrorisme... "En septembre 1972, huit Palestiniens du groupe Septembre noir pénètrent dans le village olympique, abattent deux membres de l’équipe israélienne et kidnappent neuf athlètes israéliens au cours des jeux Olympiques de Munich. Le commando palestinien réclame la libération de 200 de leurs compatriotes emprisonnés en Israël. Lors d’une tentative de libération des otages par la police allemande, une fusillade éclate, et tous les athlètes sont tués, la plupart par les preneurs d’otage, parfois à la grenade, mais quelques-uns également par les tireurs d’élite de la police."

Comme beaucoup de monde, quand j'étais plus jeune, je voyais ces images de combattants mal habillés, souvent armés de pierre, hurlant à la moindre intervention télévisée. Comme beaucoup de monde, je pensais que les méchants c'était eux. Dans tous les films de guerres américains, les méchants ont des turbans sur la tête, non?!

« Arafat a commis sa plus grande erreur lorsqu’il s’est tourné vers le terrorisme. Il a enregistré ses plus grands succès lorsqu’il a tenté de se tourner vers la paix ».Shimon Peres.

L'inespéré...Et puis Yasser Arafat qui vient en France, et parle de liberté, de justice, d'honneur et de survie pour son peuple. Les bérus sortent "Salut à toi...le paslestien"...l'émergence punk adopte le kefier...mais toujours à la télé, les attentats suicides, et les victimes, les cortèges interminables de pleurs, les drapeaux, la haine...10 ans se passent... Année 2000, Clinton...Barak et Arafat ...et l'espoir revient, Israéliens et Palestiniens tendent leurs mains et ferment les yeux. C'est possible, en Irlande, L'IRA a déposé les armes et la paix est revenue. Pourtant...pourtant des ressortissants français gagnent le bunker d'Arafat, sous les chars juifs.

« Nous aussi avons notre Ben Laden : Arafat ».Ariel Sharon

Sharon remplace Barak. Bush remplace Clinton. La guerre reprend. Le 11 septembre fait son effet. Arafat meurt.

Sharon construit un mur autour des palestiniens. Et le pire arrive. Plus d'eau, plus d'électricité, et plus personne qui regarde. Les Sionistes ont gagné disent certains. Les Israéliens sont des Nazis disent les autres. Mais au final, c'est toujours la même histoire: deux peuples, une guerre, et seulement quelques responsables. Aucun peuple ne souhaite la guerre. Ni les Palestiniens, ni les juifs. J'espère que le peuple finit toujours par avoir raison...

suite...

Metro-

Boulot - Dodo

- retrouvez "le Thème de la semaine" avec ToopToop, Moony et [ Erika, Fata - franchement débarquée!!], et Gus
Métro-Boulot-Dodo... une expression toute faite pour une vie toute tracée ?!

Ce fut très tôt que j'appris la signification de cette expression. Déjà à l'école primaire, je rattrapais le temps perdu de ma journée d"écolier la nuit, assuré d'arriver en retard le matin. Le collège n'améliorera rien, bien au contraire: l'indifférence et l'incompétence de certains de mes professeurs me permis même de me reposer l'esprit durant les cours. Lutte sans merci contre le sommeil Une fois au lycée, je pus tout combler par un absentéisme aiguë. A l'aube de ma vie active qui s'annonçait, je décidais de ne rien changer. Mais ce ne fut sans quelques difficultés. N'ayant aucun diplôme ni qualification sous le bras, je pris, comme beaucoup de mes potes sans éducation(!!) le chemin des usines les plus pourries du pays: travail à la chaine, brûlures, usures, tortures mentales(!!): le monde du travail industriel n'apporte rien de bon à l'esprit humain. Pigs at work Travail en décalé, fatigue...souvent je m'endors avec une guitare dans les mains...et même si ma vie privée est faite de très bons moments, il faut bien l'avouer: ma vie professionnelle est merdique. Fort heureusement le destin me fit (en partie) prendre conscience du désastre qui s'annonçait: une vie gâchée d'efforts inutiles. Un esprit ravagé dans un corps endormi. Et après m'être enfermé dans une cave toute rouge avec comme seuls amis des guitares et des pcs, je ressortais pour passer un semblant de diplôme, auréolé de toutes ces heures d'apprentissages possibles grâce à 3 années de Chômage-Rmisme...( je remercie d'ailleurs ma belle famille du moment, qui il faut bien le dire nous a nourri pas mal de fois...). je travail bien d'vantage que lorsque j'étais élève...Enfin se présente à moi un emploi tout à fait en adéquation avec mon style de vie. Education Nationale, informatique. Collège et maintenant lycée. Apprendre aux autres ce que j'ai appris tout seul, une petite partie en tout cas. Bonne humeur, vacances scolaires...petit salaire ?! travailler plus pour gagner plus ? Pour 300 euros de plus dans une usine?! non!! Travailler moins, et gagner moins... Je maintiens le cap...et j'attends...tout peut arriver ou rien n'arrive...des gamins de 7 ans fabriquent des parpaings en Afghanistan...demain la putain d'usine où j'ai passé plus d'un an et demi va fermer et se sera la fin de la ville. économiser? Demain les américains vont réévaluer le dollar et le reste du monde en paiera le prix. Alors...vivre. c'est tout. Metro-Boulot-Dodo...ou ceux qui se croient...invincibles, qui épargnent sur la vie pour celle du futur, persuadés que le bonheur ne s'attrape qu'à 70 ans. On n'est jamais sûr de rien...alors vivre tout de suite.

Rastafa'ri...

suite...

Le thème du lundi, mardi…

- retrouvez "le Thème du lundi" avec ToopToop et Moony

Ce n'est qu'un logo...Pas le temps et pourtant envie de remplir ma mission du lundi donc j'envoie un mail à SistaMoon, qui, apparemment très occupée aussi me renvoi tout de même en sujet cette phrase, énormité du grand crue: "Le problème c’est qu’il y a désormais un précédent, depuis l’affaire du Tchad, on peut juger et condamner des BLANCS, des français, en Afrique"...citoyenhmida

Je vous laisse renifler toute la puanteur de cette phrase qui termine de griller la couverture de l'individu peu recommandable, et peu recommandé qui l'a craché.

Mais plutôt que disserter sur cette seule stupidité, ce que SistaMoon à d'ailleurs fait avec Brio!( cela vous étonnes peut-être?!), je vais moi tenter de m'attarder quelque peu ( pas trop, il n'en vaut pas la peine...) sur celui qui l'a prononcé, ou le pire défenseur des droits de l'homme que la terre est portée.

Car cette phrase, comme lorsqu'un Jean-Marie Lepen parle de 'détail de l'histoire' perd aussi un peu de sa violence quand on en apprend un peu plus sur celui qui l'a prononcé. Et puis, je me souviens de quelques unes de ses interventions télévisé, comme le verre d'eau de Klasfield qui est définitivement très maladroit en tout chez Ardisson (lien) ou encore ce refus de parler d'un journaliste français en danger (lien) alors qu'on représente une "association" appelée "Reporter Sans Frontière" et dont le but est la défense du journaliste dans le monde. Son président et seul vrai membre? Robert Ménard. Robert Ménard est un peu au journalisme ce que B.H.L est à la philosophie...un imposteur certes, mais qui gagne aussi a être connu grâce à sa grande influence dans les médias...alors comme B.H.L, je préfère l'appeler "il" ou encore "lui"...ou encore

L'adjudant Ménard

Reporter sans frontière...tout un programme, qui ne sert pas à grand chose. Ou plutôt si, mais certainement pas la liberté d'expression ou le journalisme international. Car lorsqu'on l'entend s'exprimer sur le bien fondé de la torture par la torture, on se demande pourquoi son fameux rapport annuel des journalistes tués dans le monde édition 2000 ne mentionne pas l'Otan, principal assassin de la liberté d'expression dans le monde de cette année-là, essentiellement en Bosnie ... "moi, si c'était ma fille que l'on prenait en otage, il n'y aurait aucune limite, je vous le dis, je vous le dis (bis), il n'y aurait aucune limite pour la torture..." Derrière cette phrase, qui parait celle d'un père dévoué pour ses enfants, se cache quelque chose de très grave: la justification de n'importe quelle horreur. "Je suis autoritaire. […] Je ne sais pas discuter et j’aime décider seul." Seul, il est. Quand il va a Cuba défendre le journalisme, il loge dans des hôtels de luxe et se déplace en voiture avec chauffeur. Et ne parle aux gens qu'à l'arrière d'une voiture, et dans une ruelle sombre. Pourtant, sa vie pourra se résumer en une seule phrase: beaucoup de bruit pour rien. Car celui qui se vante d'être le représentant international de la liberté d'expression n'aura finalement rien apporté de révolutionnaire au journalisme contemporain: les soutiens dont il bénéficie dans la presse françaises à son égard( essentiellement à l'époque de son ami Feu Plenel alors directeur du journal le Monde), ses affinités avec l'administration bush, (elle est bonne celle-là!!) et tout les débordements qui feront de lui un véritableSarkozy, Lepen, Menard...ces gens qui portent leurs haines sur leur visage "triquard" dans les médias télévisés français (ouf, c'est déjà ça!) suffisent à corrompre l'image de sauveur que le dit malicieux voudrait se voir coller.

Et plus j'avance dans mes recherches, plus la puanteur qui émane de cet individu devient insoutenable.

Alors je sais que dénigrer quelqu'un à cause d'une sale gueule peut passer pour du rascisme mais quand même, comme pour Lepen ou encore Lelay, on la voit toute sa haine sur son visage, non?! Ménard n'est ni journaliste, ni représentant de la liberté de la presse, ni même citoyen. Ce n'est qu'un intriguant, un usurpateur à la solde ne n'importe qui et n'importe quoi qui lui rapporte son pesant d'or (RSF est essentiellement financé par les gouvernements), pourvu qu'il puisse ne pas passer pour ce qu'il est vraiment aux yeux du monde:

rien.

Alors continuons à acheter le rapport annuel qui contient de vrais photos, prisent par de vrais journalistes, d'accord. Ou va argent récolté? Humm... Voilà, quelques lignes, et déjà, j'en sais suffisamment pour ne pas en vouloir d'avantage. Alors oui, merci pour Florence Aubenat, et pour tout ces journalistes qu'il "aurait" aidé à libérer. Mais l'avenir nous apprendra tellement d'horreur à son palmarès que ce sera bien peu pour se souvenir de lui comme du président de la soit disante association à appellation pas vraiment contrôler.

suite...

Erika-qui-croque-la-vie

Bon allez retour aux thèmes du lundi, avec comme choix pour cette nouvelle édition: autre blog, autre horizon.

c'est elle en tout petitErika est une collègue du lycée ou je bosse...jusqu'ici tout va bien. Erika est une blogueuse acharnée. Là, cela se corse un peu, car elle est soit:

Marrante ? oui, marrante, parce toujours un sourire sur le visage, et au boulot, c'est une qualité rare! (sauf quand elle craque un petit peu, mais pour mieux se reprendre!), marrante parce qu'elle n'a pas son pareil pour se moquer gentillement de ma coupe de cheveux chaotique, marrante parce qu'elle ne craint pas les menaces wordpressiennes de SebMorpheus!

Enervante ? oui, enervante, surtout pour SebMorpheus (autre collègue)...enervante quand elle trouve l'url de son blog caché, enervante quand elle te souffle que: "si toi t'as un blog, j'en veux hein aussi!", et que, quelques jours à peine après cette décision, elle balance "Croquer la vie" sur le web, et qu'en plus, elle désire jouer avec ceux qui taquinent le ftp perso. Enervante quand elle pointe son gravatar aux milieux des nôtres sans aucunes aides, enervante quand elle crée ses slide/shows sans rien demander à personne, et surtout enervante parce que c'est une fille, et qu' en tant que macho que je ne suis pas, les filles qui font aussi bien qu'eux, ça enerve les garçons.

Stimulante ? oui, stimulante, parce que toujours à l'affut de la moindre nouveauté qui rendra son BLog plus atrractif, en espionnant le mien et celui de Seb(autrefois!), stimulante parce que toujours un truc à te raconter histoire d'égayer ta journée, stimulante parce que toujours debout, fièrement au milieu d'un rassemblement masculin.

Agaçante ? oui, agaçante parce que, au final elle n'en fait qu'à sa tête et dépose un gros "NAH!" sur ton visage, et qu'en plus, elle est à l'aise dans ses baskettes wordpressienne.

Interessante ? oui, interessante, parce que si vous allez voir son blog, vous utiliserez vos yeux, votre cerveau, vos zigomatiques et vos papilles.

Alors allez croquer sa vie pour mieux croquer la vôtre...Toop, Moony, Hamida, Esther, Saafa, Saba, D.D, E.D, Milk, Estelle...(si jamais j'ai oublié l'une d'entre vous je suis mort!hihi!)...let me introduce'you,

ErikandCo

...a very special funny family, now on your screen.

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder