diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Monthly Archive for mai, 2008

Bon il faut se rendre à l’ évidence…

Il y a quelque temps, j'avais décidé de "mover" sur un autre blog. A cela plusieurs raisons me poussaient. Mais s'est dernière semaines, le temps et surtout les idées m'ont manquées! Et j'ai fini par croire que ce blog, vieux et presque complètement plein binairement parlant, et une peu la meilleure adresse à laquelle je me sens...moi. Moi et ma naïveté qui sont mes erreurs, moi et mes passions qui sont les sujets de ce foutu blog. Du coup, et même si mon blogging à quelque peu ralenti, mon compte Free lui est toujours aussi plein ! Alors...nettoyage d'été en vue...ca va être long et chiant. Balancer toutes mes images sur mon compte Picassa pour faire de la place, et renommer chaque liens...long, très long. Supprimer tous ces articles que je trouve inutiles, et redonner un coup de jeune à mon design. Virer des catégories parce qu'il y en a trop, tendre vers le W3c même si j'y suis presque...enfin migrer sous WordPress 2.5. Faire peau neuve, et espérer que c' est avec les vieux blogs qu'on fait les meilleurs blogs!

Comme Doc&10fool l'ont dit: Ton blog change, ce n'est pas sale! Tu deviens un homme. Ton blog change!

y'a rien d'autre à ajouter ! ;) :cool:

 

suite...

Voyage

à la capitale

On est des consommateurs, on est des sous-produits d'un mode de vie devenue une obsession, meurtre, banditisme, pauvreté, ces choses me concernent pas. C'qui me concerne moi, ce sont les revues qui parlent des stars ! La télévision avec cinq cent chaines différentes ! Les slips avec un grand nom marqué dessus !... / Tout est provisoire. Tout s’achète : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. Surtout moi...

J' étais assis au milieu de la foule. Les gens me frôlaient et parfois me poussaient sans interrompre leurs conversations. Personne ne s'inquiétait de croiser un type assis là, en plein milieu d'une rue piétonne, et tout le monde me contournaient sans vraiment s'en préoccuper. Sûr que certains me voyaient, et peut-être même s'interrogeaient-ils un instant? Pourtant...je ne dérangeais en rien le rythme soutenu de leurs occupations...

Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack...

L'exploration de l'espace intersidéral est maintenant en plein essor et ce sont les multinationales qui mènent tout. La sphère stellaire I*M, la galaxie Mic*osoft, la planète aux cafés Starb*cks. J'avais moi aussi envie de gouter de nouveau à cela. Envie de me comporter comme une rock-star en plein lèche-vitrine. Passer une demi-heure à essayer toutes sortes de lunettes de soleil en m'imaginant dans ce foutu miroir aux cotés d'une play-mate siliconée, de chercher quelles couleurs de chemise, tee-shirt ou pantalon révèleraient mes magnifiques yeux aux monde sans penser ni à ce que cela avait valu comme sacrifice à l'espèce humaine ni à ce tout le mal que ça faisait. Envie d'attendre mollement mon tour pour la cabine d'essayage, armé de bonson de cuir et de paires de chaussures, sans avoir l'impression d'avoir en main des corps morts d'animaux ensanglantés. Envie de m'arrêter dans n'importe quel Fast-food à n'importe quelle heure de l'après-midi, et de me taper le plus gras des méga Big-M*c, accompagné d'un litre de soda-sur-sucré. Envie de m'affaler à une terrasse de café pendant des heures, pour ne rien faire mise a part mettre mes charmes sous les regards du sexe opposé. J'avais envie de rouler en bagnole, bras sur la fenêtre et musique à fond, sans me répéter que les pétro-dollars sont la pire des maladies qui est jamais rongés le monde. J'avais envie d'être beau, comme tout le monde. J'avais envie que tu m'aimes.

Et puis mon animal porteur de force a dit:NAGE!

J'étais encore assis, mais plus pour longtemps. Je regardais les visages, écoutais les voix. Je pouvais sentir l'excitation de la consommation dégouliner le long des murs de publicités. J'étais invisible au milieu d'une foule d'enfants à la veille de noël. J'ai levé la tête au ciel pour chercher un soleil masqué par les buildings. J'ai vu un homme tomber du haut d'une tour pour s'écraser sur un présentoir à colliers en toc. J'ai imaginé une voiture lancée à toute allure écraser les piétons avec des points bonus comme dans un jeu vidéo. J'ai regarder un point immense venu du ciel frappé le sol, arrachant toute une partie de la planète. Je me suis remis à marcher, d'un pas soutenu. Toutes les visions cauchemardesques du monde occidentale vues et lues de ma jeunesse étaient devenues réalité. Notre réalité. Je souriais. Le monde n'a pas de but. Ceux qui le dirigent non plus. Tout le monde ne pense qu'à profiter du jour présent, se contentant de rêver du lendemain. Notre siècle a décidé de vivre au-delà de ses moyens, en empruntant sur le futur. Nous vivons actuellement l 'âge d'or dont parle toutes les prophéties. Notre guerre est commerciale. Notre ennemi, le capitalisme.

Il y a un adage qui dit qu'on fait toujours du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal.

J'ai marché, longtemps, malgré la pluie. J'ai croisé le bonheur, la joie de vivre et le respect. Mais j'ai surtout croisé la résignation, la honte et le mensonge. J'ai vu l'espoir sur certains visages. Mais j'ai surtout constaté de la dépendance, de la soumission, et du chagrin de ne pas être vraiment conscient de ce que nous sommes. Nous sommes des somnambules accrochés aux distributeurs-dealers automatiques des banques. Nous participons tous à la destruction d'un mur recouvert par la photo d'un couché de soleil Hawaïen. On se voit tous en héros différent et donc unique de cette vie, persuadé que les explications qui apparaîtront à la fin donneront un sens à tout cela.

Sur une durée suffisamment longue, l'espérance de vie tombe pour tout le monde à zéro.

Fight Club de David Fincher. 99 Frs de Yan Kounen, à voir ou à revoir

suite...

A S S O C I A T I O N V É G É T A R I E N N E D E F R A N C E

Contact : André Méry (Président) : 06 77 43 64 26 - Alice Rallier (porte-parole) : 06 61 85 94 02 CRISE ALIMENTAIRE MONDIALE : LA FAUTE À LA VIANDE ! Les économistes, écologistes et experts mondiaux qui débattent de la pénurie alimentaire actuelle semblent étrangement frappés de cécité. Chacun y va de ses facteurs climatiques, financiers ou politiques, et personne ne voit le principal suite...

Nous passer l’envie de nous laver ou maquiller avec n’importe quoi

Raffa ne publie que quelques articles par mois. Mais à chaque fois, ces articles sont essentiels. Le dernier parle d'un documentaire concernant les cosmétiques passé sur Fr2. Alors, oui, c'est difficile de regarder Earthlings. Mais Envoyé Spécial, non. Raffa lien suite...

Il y a 40 ans…mai 68

l'article de bô [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qbhxy-A22aQ[/youtube] suite...

Rasta’Journey

Bon petit résumé de ces dernières semaines...

En ce moment avec mon pote Xa, et parfois Julie et Toop, on se fait des rasta'journey: musique, rigolade et cuisine. Bon, le Tajine n'acertes par été des plus fameux, mais on s'est préparé de bonnes surprises: Les fraises caramélisées aux amandes grillées et les pâtes aux asperges étaient fameuses!

Et puis, lorsque le soleil pointe son nez dans le ciel ardennais, on en profite pour gagner les bois, une guitare à la main. Toop joue "Peaches&Cream". C'est zen. Et puis, même si ce n'est pas avant juillet, j'ai quand même acheté un nouveau bonnet. Les semaines sont douces et lentes en ce moment ici. Cela cache-t'il quelque chose ?! Bonsoir à tous.

Rastafari

Pennes aux Asperges Ingrédients pour 4 personnes :

 

 

• Pâtes • 6 petites asperges • 50 gr de crème fraîche • Safran • 1 cuillère de concentré de tomate • 1 gousse d’ail + 1 oignon de taille moyenne • Huile d’olive • Sel, poivre. Préparation : - Faites bouillir les asperges pendant 3 minutes dans de l’eau salée. - Coupez les asperges en tronçon. - Faites revenir dans l’huile d’olive l’ail et l’oignon finement hachés. - Ajoutez les asperges, le concentré de tomate, le safran. - Faites cuire le tout pendant 7 minutes et un peu avant la fin de la cuisson, incorporez la crème fraîche. - Faites cuire vos pâtes et ajoutez la sauce asperges – safran.

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder