diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Monthly Archive for juin, 2009

Amitiés envolées et autres relations éphemères…

Je sais ce qu' est la vie. Un sombre et long couloir interminable ou se croisent des êtres de lumière armés de pensées en tout genre et de films-souvenirs en Super8; tous près à entamer, vivre et conclure des bouts d' existances communes... ( en tout les cas c' est vrai quand on a la trentaine aujourd' hui, car depuis, l' image s' est amélioré..=)) Je sais ce qu' est la vie, et sais que telle est la vie. Une succession de contacts, de regards, de discutions passionnées, de points communs et d' histoires courtes.

Des amis de 30 ans, j' en ai. Quelques uns. Des amis occasionnels, de courtes durées, en CDD, de vacances ou d' un jour, que l' on compte par dizaines dans une vie tout entière. Sûr que l' âge ménage le ressenti. Même un amour de jeunesse, le seul et l' unique, perd un peu de sa superbe avec le recul. Même s' il ne se passe pas un jour sans que l' on y pense...

Les amis de l' instant, amis jetables ou dommages collatéraux de l' amitié, les passions vite consummées ou les relations optionnelles deviennent le nerf de l' existance. Sorte d' echelle de repère, qui aide à choisir son futur parmi les humains. Notre vie ne change pas vraiment. Ce sont ceux qui la peuplent et l' animent qui la façonne finalement.

Alors clin d' oeil à Roon's, m'Fi&les rocroyens, Doroth&The Family, Aline, Maité, Julie, Julie, Christelle, Cynthia, K-rim, M, Jessica, Axelle, Cyrille, Cousin, les parisiens(es), les lillois(es), Caro et Alex, et à tout ceux que j' oubli temporairement au bon vouloir de mes souvenirs alzeimerisés...

...amis d' un jour, d' un mois, d' 1,2, 5 ou 10 ans que je ne vois plus très souvent et même plus du tout, ou qui vont bientôt partir, et que je n' oublie(rais) pas.

Brother

La vie est ainsi faite. Nous sommes tous des colporteurs d' existances instantanées en tube, incapable de rester en place. On ingurgite, emmagasine, digère puis stock de véritables petits bouts de vie que l' on ressort parfois, sous les rayons d' émotions.

Le film se déroule, certaines personnes choisissent d' y prendre place et reste un peu. Puis elles s' en vont, le sourire aux lèvres, en machant un puisque que c' est si bon de se retrouver... ...pourtant, parfois, on se dit qu' il eu été bon de resserrer la cadrage, ralentir la cadence, pour s' attarder sur certains plans, tant l' image paraissait bonne.

Puis le film repart...

...merci.

suite...

Copenhague 2009, un possible tournant de l’ histoire ?

Oui choisir Copenhague pour le prochain sommet du monde polluant pour moins polluer est symbolique. Car le Danemark, qui pollu comme tout le monde voir même un peu plus ( 4ème pays pollueur au monde ) entend corriger le tire: réduction des émissions de gaz à effet de serre, de l' utilisation du pétrole, promotion des energies renouvables et même une « université du climat » au Groenland. « Sa situation géographique permettra aux chercheurs d’observer au plus près les conséquences du changement climatique », souligne le ministre des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation, Helge Sanders, annonçant un budget de 70 millions de couronnes (9, 4 millions d'euros) sur une durée de cinq ans. Le centre devrait ouvrir ses portes en 2009 et organiser tous les ans une grande conférence internationale sur la recherche climatique.

Récemment, le Centre spacial danois (Danmark Rumcenter) lançait l'alerte : la fonte des couches de glace du Groenland est beaucoup plus rapide que prévue. Trois fois plus rapide. Il y a aussi des gens qui se disent qu' au moins nous avons encore 100 ans devant nous! Car tous les "scientifiques" parlent en centaines d' années. C' est même devenue la course à la prédiction! A ce train-là, un certain fabricant de parfum et un peu voyant sur les bords risque de reprendre du service. En tout cas, j' espère qu' on ne parlera pas seulement gaz à effet de serre, mais aussi , disparition des abeilles, nappe phréatique et industrie agro-alimentaire ou encore pollution des pays en voie de developpement. Les dernières éléctions ont montré un certain engouement des français pour l' Ecologie. C' est toujours quand il est trop tard que l' on commence à se reveiller. Pas d' inquiétude de toutes façons, la mondialisation aidant, les Chinois, Indiens et Amérindiens sont la pour prendre notre suite, et suivre le même chemin. Car même si aujourd' hui, nous constatons les dégâts visibles de notre évolution sur la planète, qu' allons-nous faire quand l' imprévu va passer à l' action. Copenhague est un espoir. Mais tant que l' on se nourrira comme cela, s' habillera, consommera, voyagera, detruira avec une telle impunité appellée aussi "Croissance économique", rien ne changera. Donc... Avec un peu de chance(sic), dans quelques années (décénnies?) nous pourrons assister à la fin du monde, tranquillement assis dans un rockin'chair, un verre d' eau boueuse légèrement citronnée à la main. header1

suite...

Lettre ouverte à Dieudonné…

C' est difficile de suivre quelqu' un que tout le monde a fini par haïr. Encore plus quand c' est sans vraiment chercher à comprendre. Après milles batailles avec mon entourage, jamais vraiment perdues mais jamais gagnées non plus, on en vient quand même à se demande si, au final, cela vaut le coup de se mettre le monde à dos. Surtout lorsque l' on fini par passer pour un soi-disant rasciste anti-sémite antisioniste et donc anti-n' importe quoi!

Cela avait pourtant bien commencé...car avant la soidisante haine du sionisme, faussement apparentée à un antisémitisme 'secondaire', les choses les plus nobles entouraient l' humoriste. Universalité des peuples, liberté d' expression, dérision de la politique et de ces acteurs (), les positions anti- guerre et surtout anti FN. 10 ans de combat de l' humoriste anti-FN à Dreux, cela ne s' oubli pas.

Et puis il y eu le colon sioniste...mais là, faut parler du contexte. Certes il s' agissait d' un sketch peut-être pas très drôle sur un "imaginaire" moudjadin sioniste qui appel les jeunes à rejoindre l' Axe du Bien, l' axe americano-sioniste, mais c' était aussi et surtout dans une des émissions les plus polémiques du PAF, avec un présentateur filou ( et je suis gentil ). Réactions virulantes des associations, excuses, messages raciste envers l' odeur des noirs, et c' est à celui qui crachera le plus loin. Fogiel condamné, Fogiel hué, Fogiel sur M6. Les spectacles de l' humoriste commence à être censuré, uen certaine peur d' un retour de l' antisémitisme aidant.

Dieudo Le Divorce de Patrick, LE spectacle humoristique des années 2000. C' était l' époque de la liberté d' expression à tout prix. C' était un peu le retour de Polac, Renaud et Charb qui vomissaient ensemble la censure. Bedos, Gaccio, Solo ( et plein d' autres qui n' ont plus envie d' être cité ) soutenaient l' humoriste contre le politiquement correct et sa censure. Squat devant l' Olympia, devant le siège de Fr3. On pense qu' enfin la télévision consensuelle va en prendre plein la gueule.

C' est quoi un sémite? non ce n' est pas ce qui fait des trous dans les vêtements.

Le problème de Dieudonné, c' est q' il est taquin. Et lorsqu' il tombe sur un filon de cons, il ne peut s' empécher d' en rajouter. Les BHL,Finkielkraut ou encore Gad Elmaleh ( a ne pas mettre dans le même panier bien sur) et autres contorsionistes furent un véritable filon pour l' humoriste des forêts, qui les inclurent parfois dans ses sketches. Et à chaques fois, le rire fait mouche(?!). je suis bien placé pour le savoir. J' ai 'décortiqué chacuns de ses spectacles, de "Cocorico à Bobino" à "J' ai fais l'con" que je suis même allez voir à la main d' or, j' ai passé des heures a visionner chaques sketches, souvent les larmes aux yeux. Je ne reviens donc pas sur les qualités incontestable de l' artiste qui font de lui, encore aujourd' hui, le meilleur, et de loin ( un peu comme la suprématie de la droite par un cruel manque d' opposition). Gaspard Proust paraît des plus prometteurs en matière d' humour/politique.

La haine contre la haine. Tout le monde a oublié ( qui le savait ?! ) l' épisode du scénario sur l' esclavage refusé par le CSA qui, aurait mis le feu au poudre. Ignoré aussi cette haine de l' humoriste pour SOS Rascisme qui l' a trompé, et trompé la France entière en instrumentalisant le rascisme, le poussant d' avantage vers la droite. Allez expliquer cela pour 'justifier' les relations Dieudo/Lepen. L' humoriste parle de "pornagraphie mémorielle" quand il aborde la shoa, et les tas de films sur l' holocauste, alors que lui ne peut même en faire un sur l' esclavage. A tort ou raison, peu à peu, Dieudo s' engage vers les abysses.

S' opposer à Dieudonné, c' est prôner son anti anti-sémitisme...si si. Je n' ai jamais entendu du l' humoriste exprimer clairement son anti-sémistisme. J' ai entendu beaucoup de personnalité le faire à sa place. Mais ces fumeuses associations avec Lepen et Soral, ses douteuses tentatives politiques de parti anti-sioniste et autre négationiste, voilà ce qui a nourri la propagande anti-Dieudonné.

Je ri mais je commence a avoir un peu mal aux zigomatiques...parce que j' attend, et nous sommes plusieurs, que l' humoriste face un véritable pas vers la lumière. Qu' il arrête les sous-entendu. Que s' il est vrai qu' un Soral ou un Lepen ont des choses à dire et qu' ils ont le droit au moins au nom de liberté d' expression, devenir le représentant ( à tort j' en suis persuadé ) de l' antisémistisme, voir du rascisme tout court est insupportable pour tout ceux qui, comme moi, ri des vos dérisions depuis le début, sans préter attention aux pleurnicheurs politico-médiatique avide de controverse puante. Je déplore qu' aucun débat constructif ne vous est été offert à ce jour. Alors qu' on en finisse maintenant. L' antisionisme peut attendre. Vous avez un public délaissé qui se demande si on peut toujours soutenir un humoriste en marge sans pourtant être taxé de musulman intégriste ou de français négationniste... Montrez-vous une bonne fois pour toute, que l' on puisse nous aussi se montrer. Où fuir...

suite...

Chronique aquatique

de la Politique Fiction

"Quand marcher ou courir n' est plus possible, il convient de nager.", proverbe crustacé. Un week-end à explorer les sites de vidéos en ligne, un week-end pour tout savoir d' un gouvernement que j' ai volontairement mis de coté, et des autres aussi, et une fête de la musique pour redescendre un peu. A la ligne.<- A l'heure où la politique fiction a pris la pas sur toute autre forme de politique, l' important est d' abord dans l' émotion du sensationnel du coeur de l'humanisme aigu qui fait presque pleurer. Ainsi Bayrou a "coulé" lors des Européens parce qu' il a rappelé au monde et à Cohn Bendit ses souvenirs sexuelles douteus des années 70's. [ mais non c' est l'ultradiffusion de "HOME" qui a ré/ou/'éveillée le coté vert de nos consciences ]. Ce n'est plus programme contre programme. C 'est Deniro contre Pacino. Dommage, Bayrou ne sera jamais président. Il est trop minable a dit CBendit.

Robert Thiel est un chômeur mosellan de 44 ans, qui vient de marcher pendant 13 jours entre Sarreguemines (Moselle) et Paris pour voir le président et exprimer son ras le bol de la situation de l’emploi en France. Mais Robert Thiel n' a pas d' "importance" people. Si la rue n'a plus de pouvoir, qu' est-ce qu' un homme seul? Que Robert se console, il sera convié à la prochaine "Garden-Party" de l' Elysée. Une occasion de piquer des petits-fours et du champagne, à défaut de rencontrer président. Car quand il s'agit de Woody Allen qui songe sérieusement à faire tourner Carla Bruni dans son prochain, Il est reçu presque aussitôt . Plus loin. Un prof de philo, qui croise un contrôle d' identité tendu à la gare Saint-Charles de Marseille, scande "Sarko je te vois!" en pointant les policiers du doigt. Résultat, "tapage injurieux diurne troublant la tranquillité d'autrui" . On pense que voilà bien un triste pays que le nôtre, ou l' on sanctionne les "dissidents grossiers"(!!) comme l' auteur du fameux "Touche-moi pas, tu vas me salir". "En tout cas, ce n' est pas une manière de parler à un président de la République", un citoyen éclairé. Là est peut-être le vrai problème. A trop vouloir imiter le peuple, (celui qui ne pense pas!), on est traité de la même manière. Ce n'est certes pas une façon de parler à un "élu" du peuple, certes certes toujours, mais la on de l' élu du moment n' est pas non plus celle que l' on attend. "Ils agissaient comme je leur parle" , un ancien président français, 2027. Image subliminale: un sexe d' homme, puis la voix de Bigard qui hurle " Coupez, coupez!". Parfois, la politique fiction aggrave...Personne n' a oublié les extraits du mauvais One-Woman-Show de Mme Royal au Zénith de Paris, façon Al Gore, mais sans le fond. Le PS en remet une couche, essayant de faire croire tout le monde en la réconciliation Royal/Aubry par amour du parti. Le roi est mort, vive le Roi. Et Vive le nouveau parti. Le parti du gouvernement Gauche-Droite, le parti sans compétition interne, et qui s' entend mieux, puisqu' il n'y en a qu' un seul qui toujours décide.

Kouchner, Strauss Kahn, Allègre...un peu Rocard aussi. Décidément, dire que la gauche est dans l' impasse c' est raconter n' importe quoi. Que la Gauche ne soit efficace qu' a droite est une évidence, mais que fait la droite à droite qui semble encore plus passive que la gauche a gauche qui au moins se déchir et fait donc parler d' elle ?! On murmure la création d' un nouveau parti en marge de l' UMP. Il devrait s' appeler l' ODNS, "Les oubliés de Nicolas Sarkozy". Car la politique fiction, c' est aussi brouiller les pistes en sympathisant avec l' opposition, en faisant croire à l' ouverture, alors que ce n' est que pour répéter à ceux qui sont du bon coté que ce sont tous des imbéciles qui ne sont jamais arrivés à rien. A force de trop "peopoliser" les politiques, on fini par "mal-habituer" les citoyens, qui finissent par penser que Pujadas est un chef de cabinet et lolo Ferrari, heu. une guirlande noël. Bien sur que je parle un peu méchamment sans savoir, car je n' ai plus accès à certains médias. C' est de toutes façons un ressenti, qui se vérifie en plus. Humm..je parlais de la conivence des médias et des(du) politiques. Je crois que comme moi, beaucoup de gens autrefois "de Gauche" en veulent au président actuel de nous obligés à reconnaître qu' il a réussi. Un mélange Tapie pour les couilles, Berlusconi pour le cul et Lepen pour la haine qui a fait de lui le seul maitre à bord. Ce qui a changé aujourd'hui, c' est que lorsque l' on parle de Sarkozy, souvent, on parle de toute autre chose que de politique. Le bleu du capitalisme se mélangeant au rouge du social, donne une pâle couleur jaunâtre au goût de pisse.( là je vais me faire décapiter). Quoi j' exagère ?! Ah oui...heu. Qui est de gauche ? Qui est droite ? Qui n 'est plus de nullepart? Revenons à Ronald McDonald. Heu Reagan...non Sarkozy pardon. Ce que moi je préfère chez Sarkozy, c' est la beauté, la grâce et l' intelligence de Rama Yade. Je ne parle pas de politique. Et elle n' ont plus (sic). Quand elle va à la télé, et qu' on l' écoute parler, on sent bien qu' elle ne manque ni de fond ni de forme. Elle est tout simplement en formation, ou plutôt stagiaire, et son maître de stage ou mentor ou plus exactement tuteur est aussi celui qui décide de tout. Comme avec tous les "stagiaires". Je suis sur que Rama Yade fera(it) une ministre très efficace, mais dans un autre "gouvernement. La politique fiction existe depuis très longtemps. et c' est peut-être DeGaulles l' instigateur, Puis Giscard omniprésent à son époque dans les médias ( torse nu en joueur de foot, quand même). De toutes façons, DeGaulles est l' instigateur de tout apparement. Et c' est justement pour cela qu' aujourd' hui, dans la plus haute sphère de l' état, la tendance est au: "Ensemble tout est possible. Tout bousculer, des acquis sociaux au fonctionnement du vote. Avant? C' est du passé." Sarkozy snobe le général. Sarkozy finira en uniforme. Un uniforme à la "Top Gun", chewing-gum et lunette de beauf. Une brune à l' arrière cu cockpit, cheveux au vent. L' ère de la politique fiction ? Tant mieux, on a élu RonaldJFKMickeyReagan.

suite...

L' image

qui détruit tout

Le pouvoir de l' image...télévision, internet, téléphone portable, presse à sensation...sans majuscule. Il y a deux ans j'étais en poste en Collège dans un quartier difficile ou les choses se passent plutôt bien essentiellement grâce à l'efficacité de l'Administration en place, des Proviseurs au Assistants d' Education. J' errais dans la cour, allant à la rencontre des élèves, que je connaissais assez bien. L' un deux m'interpèlle le sourire aux lèvres... me montre son téléphone portable qui "lit" une vidéo porno dont il est inutile d' en préciser les détails. Je quitte aussitôt le téléphone des yeux, et explique que ce genre de chose n' eveil en moi aucun intérêt que ce soit, histoire d'éviter un discours paternaliste maladroit et inutile. Le gamin ricane en regardant ses "complices" et lâche de mauvais mots à l'encontre des femmes. Et me laisse sans voix... Je réflechi. Certes le collège est certainement l' époque du premier film porno du papa absent entre copain, séance plus marrante qu' excitante d' ailleurs, et peut-être aussi du premier New*ook ou Play*oy. Aujourd'hui il faut à peu près une minute pour que Go*gle trouve des images de femmes nues, 10 minutes pour flaner sur des sites pornographiques, et 15 minutes pour avoir accès à des vidéos amateurs traitant de toute la perversité "masculine" dans son ensemble, de l'utilisation d'ustensile en tout genre à la Zoophilie. Aujourd'hui toujours, il suffi de presser un bouton pour voir sur une chaine de télé des seins siliconner et des culs gonflés à block ainsi que des yeux pour les regarder. Emission, documentaire, journal télévisisé, publicité. Du cul, des seins, et des yeux qui les regardent, abrutis. Je me souviens d' une phrase d' Al*in Soral, ( un écrivain-militant pas très recommandable qui dit beaucoup de conneries mais parfois n' est pas loin de dire un truc intéressant(!!), qui se demandaient à quoi pouvait bien ressembler l' image de la femme dans les cerveaux tetracannabinolés des gamins de banlieue, qui n' ont pour vie sexuel que des expérience solitaire face à des films pornos. S' ils ont étend cette pensée au monde occidentale ou les gamins on remplacé les femmes par les consoles de jeu, et les femmes ont remplacé les mecs par des sacs imitations V$iton. Tout est maintenant réduit à son état le plus "primitif"...et être une femme n' aura jamais été aussi difficile, dans un monde où l' on fini par se demander si la pédophilie est vraiment si grave que cela. Le femme finira-t' elle par n' être qu' un homme comme les autres? je m'éloigne... On ne nait pas obsédé, exibitionniste, pervers, sadomasochiste, échangiste, homosexuel ou lesbienne. On le devient par la force des choses, ou plutôt par la force des images qui nous marquent. Le recherche de la beauté version bobo et pin-up est devenue une telle priorité que le ridicule n'arrète plus personne. Des chaussures avec trois pointures en plus, du maquillages de mangas, des ongles de sorcières, des coupes de cheveux impensables. Et personne n' y échappent. Que tu es dix ans ou soixante dix, toujours la même violonté: être un "jeune" adulte. La meilleure partie de l' existence? J' ai fini par "vomir" les défilés de mode, les pubs de sportifs, les talk-shows d' abrutis 'emblondassé' et les émissions de stars qui fabriquent des stars. Un vieux con ?! Non, un jeune con. Car nous assistons maintenant à l' ultime évolution de notre civilisation: un abrutissement complet des 85% de la population mondiale. Car si même au fin fond de la savane Coca-C*la à résussi à trouver des clients, on peut penser que plus aucun cerveau n'est resté "connecté". Connecté à la réalité de la vie, de la nature, de l'humanité. Un constat alarmant quand on regarde les chiffres de la...surpopulation. J'ai lu quelques part qu' il était regettable de penser que nous pourrions tous vivre "déçament" si la population mondiale n' avaient pas éxédée les 2 milliards. Cela est d' autant plus alarmant quand on assite à une véritable "extinction" de l' éducation, dans un pays ou l 'on pense punir financièrent les parents des cancres et des "délinquants". Dîplomes ou pas de toutes façons, aujourd'hui si tu veux bosser, il veut mieux habiter un pays pas encore tout à fait developpé ou en cours, et surtout ne rien espérer d' autres que de te crever à la tâche pour rien! Plus les choses avancent, plus les pires scénarios de sciences-fictions apparaissent comme notre futur, improbable. La liberté d' expression ne saurait avoir de limite...mais peut-être devrions-nous voir le danger là où l' on ne la "soupçonne" pas, volontairement ou non. Le sexe, le fric, le luxe...mais aussi la honte, la haine, la pitié. Aujourd'hui, prendre un "bain" médiatique, c'est surfer sur les péchés capitaux. CSA et autres impostures de la soi-disante censure n' ont pas vraiment les moyens de s' opposer à un véritable fléau de ce début de siècle: l' étalage de la connerie humaine comme chemin à suivre. Je ne pense plus, mais je suis quand même. Alors coupons les télés. et recommençons. Nous en étions à l' invention de l'ecriture. Riche idée n'est-ce pas...

suite...

Eric Zemmour: Chasseur de politiquement correct

 Eric ZemmourIl parait que l'on a tous un coté "people". Comprenez un intérêt pour les médias à sensations. Le web étant pratiquement devenu ma seule fenêtre ouverte sur le monde, je dois dire que je ne suis pas en reste. Bien au contraire. En ce moment, j'ai ma période "Zemmour/ Noleau", qui sévissent tout les deux chez Ruquier, dans une émission dont je ne retiendrais décidément jamais le nom.( Oui, quand je dis sensation, je préfère quand même quand cela parle d'avantage de culture que de cul). Nombreux sont les "Clashs" du duo avec les invités. Bon il est vrai que c'est relativement facile de faire montez la moutarde (la mayonnaise?!) lorsque l'on a un Lalanne ou un Michael Youn comme invité... ...dans une émission de divertissement qui entend mettre un peu de culture histoire d' instruire les téléspectateurs qui pensaient ne pas trop réfléchir pour un samedi soir. Et puis j' aime bien la façon de faire d' Eric Zemmour, qui, avec son air sympathique et son sourire caché derrière ses mains n' en est pas moins très efficace quand il s'agit de "contredire" quelqu'un. Ce monsieur étant d'une culture incroyable (bon il le dit lui-même, et le dirait à haute voix s' il lisait cette phrase... ) surtout en histoire et en géopolitique ( il est clair qu'en rock'n'roll, je le tue!), il est souvent très difficile de se relever après une faiblesse. Tellement difficile que' il arrive à Zemmour de se fait huer alors qu' il a raison par un public ému pour l' invité accablé. Accablé oui, car Mr Zemmour n'accorde aucun pardon à la nullité, la niaiserie la ringardise ou encore pire à la copie. Des milliers de lectures qui offrent au cerveau de Mr Zemmour un savoir immense, et une capacité à disserter sur de nombreux sujets. Cela arrive même qu' il se voit félicité par un invité. Où, qu' au démarrage de sa "rubrique", un invité habitué tente un " j' aime c'que tu fais Zemmour, j'te regarde souvent avec ma femme...". Rien à faire, Zemmour souligne, raye, efface, et souvent même, corrige. "Je dis ce que je pense, et je pense ce que je dis...". Sa classe personnel l' empêche d' ajouter l' inévitable je vous em...à la fin. Et ce bien sur, toujours en référence à un fait précis ( il est capable de vous en donnez la date, l' heure et même le temps qu' il faisait ce jour-là!) ou à un auteur et à un livre dont il connaitra forcément l' éditeur. Ce gars-là les filles, est une bibliothèque ambulante. Quoi? vous vous en foutez des livres?... De toutes façons beaucoup de gens connaissent Eric Zemmour. Il participe à un Talk-Show populaire, écrit des livres engagés (dans différentes directions apparemment, mais je n' ai rien lu, contrairement à d' autres...) et intervient souvent dans des émissions à caractère politique. Quoi de plus normal d'ailleurs: la télévision dit tellement de conneries, que lorsque quand quelqu' un est capable de corriger et de justifier, ça soulage un peu... On est pas toujours d' accord, mais les arguments sont là. Et puis, ces faces à faces, quand ils ne se transforment pas en règlement de compte bête et méchants, soulèvent souvent de vrais questions... Menacé, un site web appelé "Ferme-la Zemmour", un rap rien que pour lui, bref, Eric Zemmour le journaliste que l' on aime haïr, ou l' inverse. C' est sûr que tenter d' explique que, à en croire certains écrits, l' esclavage des noirs fut inventés par les noirs eux-mêmes qui se vendaient entre eux, ce n'est d'une part pas très facile, et d' autres parts, très impopulaire. Et là l' éternel question revient: a-t' on le droit de tout dire ? Ce qui est intéressant, ce n' est pas de croire en cela. Je pense que l' intéressant dans tout cela, c' est oser dire quelque chose politiquement incorrect. Un peu comme blamer le racisme verbale, façon "touche pas à mon pote," alors que de toutes façons, on sait pertinemment que cela ne participera pas à changer certaines mentalités. Même l' exemple de Mr Lep*n, qui décrit l' holocauste comme un "détail de l' histoire", a-t' il le droit de le dire, au parlement Européen. On parle quand même de Jean-Mar*e, un personnage qui a choisi comme plan de carrière la haine et le nationalisme, voir pire. A quoi pouvait-on s' attendre en permettant à un tel homme d' accéder au parlement européen? Il a le droit, il a même le devoir de dire des conneries pareil. Lui c' est sont fond de commerce, et nous, ce qui nous sert pour ne pas voter pour certain parti politique. De même que Zemmour à parfois, souvent même raison, Lep*n aussi doit avoir ses moments de lucidité. Bon il fait gaffe à se contenir, des fois que le président fera appelle à lui... Dieudonné lui ne se contient pas. Et même si lui aussi est souvent dans le vrai, ses croyances de lobbys sionistes au super-pouvoir l' on propulsé ennemi public numéro du pays. Pourtant, ses spectacles et ses sketches sont souvent le fruit de vérités historiques, en emplie d' humanité. Aujourd' hui dans le monde médiatique, c' est le règne du politiquement correct, ou l' on ne pose pas de question qui fâche pour que tout se passe bien. Pourtant, quand un président vient à la télé, on est content d' avoir un pertubateur en la personne de Guy Lagach, au milieu de L.Ferr*ri, D. Puj*das, et autre Al*n Duhamel, tellement...passif et inutile. " On veut me faire taire au nom de la liberté d' expression, c'est intéressant...", Eric Zemmour "De toute façon, vous faites un boulot génial, vous ne pouvez pas vous tromper: vous raconter la vie des autres..." Tapie à Zemmour site non-officiel Allez au hasard... [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x9di7d_eric-zemmour-sexplique_news[/dailymotion] [dailymotion]http://www.dailymotion.com/relevance/search/eric+zemmour/video/x278w2_zemmour-chez-ardisson-face-a-autain_news[/dailymotion]

suite...

Vrai poème

Sur mon cœur.

Sur mon cœur, des irrégularités, des rayures, des aspérités. Une paroi qui se fissure pour y mettre quelques blessures. Rien qui ne pourrait être réparé à coups de mortier.

Sur mon cœur j'ai posé mes yeux et mes oreilles, et doucement je l'ai écouté. D'un réveil difficile, il s'est d'abord mis à palpiter, imperceptiblement, puis il a tambouriné!

Mon cœur voulait être entendu! Il voulait se révolter d'être ainsi confiné dans une cage exigüe! Le bougre voulait des ailes pour frôler le ciel!

Quelle idée saugrenue... a-t-on jamais vu! Finalement nous en avons ri et je suis partie. « Le voilà ragaillardi » me suis-je dit.

En me retournant, je l'ai contemplé. Il était là, sanguinolent, aussi mal cimenté qu'auparavant. « Mon cœur, ai-je pensé, ne guérira jamais. »

(c)Ludivine G.

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder