L' informatique de demain:

Pomme + Fenetre = rien

Ubuntu

Dans le monde impitoyable des Operating System ( Système d’ exploitation des composants électroniques d’ un ordinateur personnel ou plutôt de sa carte mère et des périphériques connectés dessus ), on utilise toujours les même termes: innovation, technologies avancées, performances et…obsolescences et futilités.
Apple reste le maître du n’ importe quoi.
Ayant quelques amis fervents défenseurs de la « pomme », et  quelques heures de vol sur un macbook, je peux le crier haut et fort: Apple n’ a rien a envier à Microsoft en terme d’ inutilité et de mensonges. Et vice-versa.
Les deux lobbys les plus puissants du Software suivent exactement le même chemin: celui de l’ argent. Et si Steve Jobbs, que dis-je, Maître Yoda vient de rendre son tablier de créateur mégalo pour raisons médicales, quand son pote Bill Gates a décidé de reprendre les desseins de Mère-theresa; ils peuvent tous deux mourir, heu dormir tranquilles: leur vision du monde informatique continuera d’ être enseignée dans les grandes écoles.

L’ histoire des deux géants me fait toujours sourire. Une véritable romance à l’ américaine…
Steve et Bill n’ ont pas de grandes compétences ( quoi, le Dos ?!…je me marre encore..) mais sont tous les deux doués pour la vente.
Et à une époque où Sir Stallaman expérimente ses premières lignes de codes sur Emac, Jobs et Gates n’ ont qu’ une idée en tête: réussir dans les affaires.L’ histoire tout le monde la connaît ou presque: Jobs se tape toutes les nanas alors que Gates avec sa tronche de boutonneux n’ a que ses lunettes pour pleurer, et fini, par vengeance, par lui piquer ses « quelques meilleurs idées » pour partir à la conquête du monde. ( version de l’ histoire très personnelle j’ en conviens ).

Dix ans plus tard, sur son tas de milliards de dollars, le « way of life » de Gates a tout pourri, et personne n’ imagine que l’ on peut utiliser un pc sans se jeter par la fenêtre (..).

C’ est alors que la pomme contre-attaque, et, en cette fin de millénaire, reprend quelques part de marché à la fenêtre, avec une nouvelle ligne de conduite: le design.Lumières bleues, écrans ultra-plats, porte-gobelet intégré, prise pour rasoir électrique de voyage, distributeur de capote intégré aux téléphones: l’ Iphone est beau, coûte cher et surtout, ne fait rien de plus « utile » qu’ un téléphone conventionnel ( et en plus fait trimer les gamins d’ Afrique dans les mines de Coltran ).

Pari gagné. Là ou le boutonneux a réussi en s’ imposant comme seul fournisseur de software informatique, le pomm-é gagne ses lettres de noblesses en vendant de l’ inutilité à prix d’ or.
Aujourd’ hui, si vous interrogez vos amis sur les Dark Vador et Luke Skywindows de l’ informatique vieillissant, vous entendrez toujours les mêmes mots: réussite, design, classe, richesse.

Réussite, design, classe. Richesse.
Je me souviens encore des premières barrettes de mémoires vives ajoutées à mon troisième pc, et de l’ amélioration constatée !! A l’ époque sous Windows 2000 ( qui reste pour moi le meilleur O.S de la firme de Richmond ), c’ était un sacrée gain de performance pour les applications graphiques, musicales, créatrices.

L’ XP est arrivé, et avec lui, le pire du meilleur, du pire. Mises à jour intempestives, licence et surtout Genuine, ultime parade pour contrer tout ceux qui ont toujours refusé de payer pour un système d’ exploitation ou encore un logiciel, et dont je fais parti. Après cela, il est normal que les années 2000 soit celles du tout et du n’ importe quoi, du  » t’ as le dernier Ipad ? C’ est super hein ?!  » à  » t’ as vu je peux tirer comme avec un vrai flingue en agitant mon Iphone « .

Oui, dans les années 2000, Apple a vraiment prit le pas sur Microsoft. En tout cas dans le monde des consommateurs qui voient l’ informatique comme un produit de consommation à la mode comme les autres.
Mais les deux géants terminent leurs suprématies. Cela prendra encore pas mal de temps, essentiellement à cause des consommateurs mauvais utilisateurs, mais tout ceci aura une fin. Bientôt ce sera la fin des lobbys, et des ordinateurs.

L’ ultime innovation sera de décentraliser les systèmes pour les recentraliser hors des bureaux et des maisons. Cela a déjà commencé avec le Clouding-computer, qui, s’ il possède pas mal d’ avantage en terme d’ ergonomie et de fonctionnement est une véritable catastrophe pour le droit des utilisateurs. Soit.
L’ informatique « portable » sera donc l’ ultime innovation. Déjà aujourd’ hui je me balade avec mes lecteurs SSD que j’ utilise sur divers pc hors de chez moi ( Je le faisais déjà avec mes clés usb et des Ubuntus installées dessus ).
Ceci est une révolution. Une vraie. Plus besoin de machine, de performance…
Bientôt sur les murs des villes il y aura des « interfaces » à coté des distributeurs  de billets et une fois votre disque dur personnel inséré vous aurez accès à tous vos logiciels, vos photos, vos documents.

Le 3ème pouvoir ?!
Gates se prend pour le sauveur du monde, Jobbs est presque mort ( pardon, paix à son âme, mais ces gens-là ont fait beaucoup de mal au monde de l’ informatique alors que beaucoup l’ avaient rêvé libre ), qui sera donc le troisième larron à faire du fric sur le dos des utilisateurs ?Car là ou les deux premiers ont quand même dû en chier un peu pour monter leur empire respectif, le situation actuelle sera une véritable partie de plaisir: la décentralisation des outils et des informations de l’ utilisateur vers des serveurs privés, et surtout, la réglementation des accès.
En clair, tu veux avoir accès à tes infos, utiliser des logiciels, naviguer sur notre web, etc…aucun souci, connectes-toi sur « mon ordinateur.fr », et une fois identifié, tu auras accès à tout! A toutes les choses pour lesquelles tu auras souscrits biensur.
Télévision par satellite, téléphone, internet, assurance…et maintenant forfait informatique.
Cela peut faire sourire, mais force est de constater que maintenant le foutage de gueule est généralisé. Faire payer un site web 5000 euros, un formatage 150 euros ou encore un antivirus 5 euros par mois, c’ est se foutre des consommateurs.

C’ est d’ ailleurs après avoir payé un dépannage plus de 1000 frcs à l’ époque que j’ ai décidé de mettre les mains dans l’ Hardware. Un rigolo bardé de diplôme qui vous demande 1000 frcs pour avoir corrigé quelques lignes du fichier autoexec.bat mérite de se faire taper sur les doigts.
Tout comme un industriel qui prétend que pour naviguer sur la toile vous devez utiliser son navigateur qui, cerise sur le gâteau, ne respecte aucun des standards en vigueur, mérite de se faire taper sur les doigts.
Windows « était » un bon système d’ exploitation. Le Macbook pro est léger, fonctionnel et simple d’ utilisation. Rendre les logiciels propriétaires dans un monde qui se voulait communautaire est une honte. Vendre des technologies inutiles à des consommateurs avides de couleurs vives et de petites lumières est une honte.

Car tout cela a un prix, et qu’ en plus, enrichi certaines personnes dont on aura complètement oublié le nom dans 50 ou 100 ans, tant leurs contributions au monde de l’ informatique se seront révélées,…humm, pas aussi indispensables qu’ ils le clamaient.
Dans la vie, les choses qui nous importes le plus sont notre famille, nos amis, et notre bien être. En langage informatique, cela se traduit par efficacité, disponibilité, et surtout, gratuité. C’ est pour cela que je bosse pour les centres sociaux plutôt que pour les industriels de l’ informatique. Et chaque fois que je remets une machine en état, pour la très modique somme d’ une souscription à l’ année (5€) au centre pour lequel je travail, j’ ai toujours une certaine satisfaction.

Je rend service à la « communauté », tout en prouvant que l’ informatique, si compliqué pour certains, ne doit pas pour autant être synonyme de ruine pour le porte-monnaie.
Tout le monde veut être libre, et vivre comme il l’ entend sans trop de difficultés. L’ informatique doit être de même.
Car 20 ans se sont écoulés et nous en sommes aux processeurs Double-coeurs, aux Gigas de mémoires-vives, aux cartes graphiques avec mémoires intégrés. Et pourtant, que de déceptions au démarrage et à l’ utilisation de ces machines quand elles sont sous Seven ou pire, Vista.

Choisissez le libre et la Free Software Fundation dès maintenant. Sinon, vous finirez par le payer très cher.
Ubuntu 11.04, pour les utilisateurs lambas, Ubuntu Studio, pour le graphisme, la vidéo et la musique.

Article écrit après visionnage de cette vidéo…consternante de mauvaise fois microsoftienne.

{youtube}ZA2kqAIOoZM{/youtube}

0 Reponses to “

L' informatique de demain:

Pomme + Fenetre = rien
  • No Comments

Laisser un com




Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder