Un noir dans un train...

c' est comme un arabe dans un avion !

Vos papiers ! « Keziah Jones a été irrespectueusement poussé et fouillé par la police de la Gare du Nord au vu du public, puis interrogée au commissariat pendant 45 minutes, avant d’être relâchée. Des 600 personnes qui sont sorties du train, une seule a été contrôlée : Keziah Jones« 

« Après Keziah Jones il y a quelques semaines, à mon tour hier soir ! La sncf aurait-elle un problème avec les gens… connus !? » ironise Omar, le partenaire du duo fétiche de Canal+ Omar et Fred.

Connu et noir faudrait-il ajouter. Quoique dans le cas de Keziah, je ne suis pas vraiment sûr de sa popularité chez les chemises bleues. Les Africains, nouveaux terroristes de l’ Europe ? Ou plutot, vous avez vos papiers ?
Une histoire de couleur…et de look !

Chapeau, lunette de soleil…sûr qu’en ce mois de juin ( moment ou se sont déroulés les faits ), un tel accoutrement ne peux qu’attirer l’attention des policiers. « Heureusement que j’ étais en compagnie de mon manager » raconte le Nigérian, qui, faute de ne pas avoir son passeport sur lui ( il est anglais et n’en a pas besoin alors qu’il revient d’un concert en Allemagne ) passera plus d’une heure au poste.

En France, si tu es noir, mieux vaut être footballeur qu’artiste !

Keziah Jones connaît bien la France. C’est le pays d’où le succès de « Rythm is Love » est parti. Il a joué ses premières notes dans le métro qui mène à la gare de l’interpellation, et il a un appartement où il vit souvent durant ses tournées européennes.
Omar quant à lui bénéficie d’une popularité bien installée dans les médias: télé, cinéma, radio, presse…je suis même sûr que certains « hommes en bleus » apprécient l’émission  » Service-Après Vente des Émissions » avec son pote Fred.

Pourtant, en voulant rattraper un ami au-delà des limites fixées par la Sncf, il a commis un délit. Un délit que, moi-même j’ avoue avoir commis en m’excusant au passage auprès des contrôleurs compatissants. Seulement, et je l’avais compris dès ma naissance, ma couleur de peau est une chance: je suis italien, donc blanc.
Quand tu es noir, basané, ou que tu as le teint « afro », tout peut être mal interprété:
Trop bien ou mal habillé, trop cool ou trop nerveux, trop timide ou trop bavard…

De même qu’il est maintenant interdit de sourire sur ses papiers d’ identité ( et faire un bras d’honneur c’est permis ?! ), il faut maintenant bien comprendre qu’il est important que tout individu mal ou bien habillé, louche ou trop bcbg se doit d’être contrôlé pourvu qu’il soit noir ou basané: comme l’a mal dit Zemmour avec raison, les prisons comptent un maximum de gens de couleur.

Ce qu’il a oublié de dire, c’est que cela concernait les délits mineurs, et essentiellement les vols à la tire, et la drogue.
Manque de chance pour eux, c’est concernant ce dernier point que Keziah et Omar ont eu le privilège d’un contrôle agressif de policiers, qui, finalement font le boulot qu’on leur demande: continuer de remplir les prisons ou d’expulser les noirs et les basanés qui vendent de la drogue.

lien interview

0 Reponses to “

Un noir dans un train...

c' est comme un arabe dans un avion !
  • No Comments

Laisser un com




Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder