Jet Set Tv
vivre dans un monde ou la connerie rapporte

Toi aussi tu veux en croquer c’est ça ?! Tu veux faire partie d’la Jet Set, être une star et faire la fête ?! Tant mieux la société est faite pour ça. Tu sais chanter, tu rap ?!
T’as fait d’la taule? T’écris un peu, cool…sinon y a les trucs marrants, ça marche bien aussi…et au fait, ramène ta sœur la prochaine fois, on peut surement lui trouver quelque chose… »
Chaque semaine, je passe par le long couloir qui mène à la sortie du métro Balard. Et chaque semaine, je découvre le dernière humoriste en herbe qui débute sa carrière dans une petite salle prestigieuse.

Chaque semaine, je descends du métro 5 à Opéra pour chopper le 7 vers Balard. Et chaque semaine, je découvre la dernière révélation musicale aussi jolie que la guitare qui l’accompagne sur l’affiche, en tournée dans les bars parisiens.
Chaque semaine, je me dis que si la musique a toujours été un business, il est normal que ce business subisse aussi la mondialisation.
Chaque semaine aussi, je me retrouve dans le même Etap-hotel pour passer la nuit. Et chaque semaine, je bénéficie d’une technologie oubliée depuis bien longtemps chez moi, l’ancêtre d’internet : la télévision. Et grâce au président sortant, je découvre la fraicheur du satellite et les chaînes en pagaille.

La télévision française n’est pas la première à s’être « américanisée » je pense, au regard de la RAI (Italie) ou encore de la chaine Hollandaise heu, gouda TV, les frontières ne retiennent ni la misère, ni la connerie télévisée. Du loft à Morandini sur le câble, il s’est passé quelque chose : « La télévision à cesser de nous montrer des gens intéressants, cultivés et heureux pour tout remplacer par de la guimauve fumante. »
ZE Jerry Springer Show (Ce que je m’en peux m’en vouloir de connaitre le nom de cette émission par cœur…)
Attention zapping de sujets abordés vers 19h00 à la télé…
« Téléréalité, Star’ac de l’humour, des chiffres et des lettres, Infos, un talk-show, reportage culinaire, téléréalité, série, infos, série, série, reportage, série, émission people, reportage, infos, infos, people, série, dessin-animé »…  Star’ac de l’humour, Star’ac de la chanson, Star’ac sur le mariage, star’star’ac……………… et bien sur séries à deux balles, alors je m’interroge face au poste :

« HE!!!!!…toi qui regarde ? T’en n’a pas marre là ?! »

Le cas de la téléréalité est flagrant: au risque de devenir détestable pour certains, j’ avoue sans hésitation ce que m’ inspire la téléréalité, en avançant que ce n’ est rien de plus que des cons qui squattent les ondes pour faire des programmes qui rendent cons ; à destination des cons. Vous l’aurez compris, j’ai la chance d’être un « être supérieur » qui possède un bouclier anti-bêtise-télévisée.
Et alors que les téléspectateurs de ces pépites du PAF et anciens fans d’ « Hélène et les garçons » lèvent le doigt et parlent des scores incroyables d’audiences réalisées par ces programmes, une envie de vomir monte en moi. Je souffle.

Reprenant mes esprits, je choisis d’entreprendre une explication moins…enfin plus ……pragmatique. Pour ce faire, je préfère moi retirer le mot télé pour parler de ces réalités :
la téléréalité est un phénomène dangereux déjà parce qu’il est mondial. Le concept téléréalité n’est pas français (Hollandais, je crois), et sévit partout sur la planète. De plus, c’est un concept évolutif : en France, et à en croire certains sites web, on a démarré avec « qui veut baiser une pouf dans la piscine pour sortir un disque », on est passé par « qui sera capable de bouffer des couilles de beauf pour 150 000 balles » et maintenant on est sur « qui voudra épouser mon fils, ou un agriculteur; qui viendra me dire comment laver ma salle de bain » blabla bla…
dangereux car, en plus, d’être une sorte de maison close pour putes télévisées, pour star d’un jour oubliée très vite, la télé, premier éducateur du pays, donne des images biaisées pour ne pas dire gagatisées de nous-mêmes. C’est toujours difficile d’assister à la vie des cons finalement. Et lorsqu’ils parlent et gigotent
dans tous les sens, c’est notre vision des relations hommes-femmes, la famille, le star-system, et du ridicule qui change. Tout cela, pour faire encore plus de fric, mais surtout abrutir les masses de mes compatriotes aveugles qui ne voient pas la puanteur de l’anti-culture qui se dégage de toute cette merde. Bon ok, je vais aux toilettes.

Quand arrêterons-nous d’utiliser LE média de masse (en train de mourir face au web mais pas encore en agonie, fuck) pour véhiculer la stupidité et le ridicule pour montrer des gens intéressants et brillants, des artistes authentiques qui font avancer la musique, des émissions qui nous tirent vers le haut, et nous en apprennent d’avantage sur le monde et sur nous-mêmes ?
A quand un jugement de tous les patrons des chaines télévisés pour crime contre l’humanité ?

Bref, mes chers compatriotes je vous le dis, il y a parmi vous une sacrée poignée d’imbéciles, et c’est tous les jours que la télé augmente vos rangs. Vous, qui répondez préférer les documentaires et le cinéma, le vrai, pendant que les chiffres montrent que la bêtise télévisée se paye la part du gâteau ; quand allez vous jeter votre télé, afin que ceux qui la font, comprennent que nous avons tous envies d’autres choses ?

En tout cas, soyez sûr que ceux qui, comme moi, n’ont pas de télé, refuserons de payer à nouveau une redevance parce qu’ils possèdent un modem adsl. Refuser de subir la connerie et de la sponsoriser, c’est mon droit de citoyen de ce foutu pays.

0 Reponses to “

Jet Set Tv
vivre dans un monde ou la connerie rapporte
  • No Comments

Laisser un com




Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder