diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Tag Archive for 'articles essentiels'

Mauvaise

Ambiance

Vu sur le BLog de Raffa, "le grand ménage ", un documentaire de Deborah Shipley, avec l' aide d' Oxfam, intulé « Mourir pour des médicaments »

Quand l' homme teste ses médicaments sur...l' homme

On y apprend que, non content d' utiliser des cobayes animaux pour « tester » leur médicaments-poisons, les firmes pharmaceutiques, que dis-je, les mul-ti-na-tio-nales de la pillule, on étendue leur recherches aux humains. Attention, il ne s' agit pas ici de pastilles données à sucer à des gens consentants et rénuméré pour la « cause ».

Ils appellent cela le Trovan.

suite...

99F, la bombe de Beigbeder

par Jan Kounen

99F adaptation cinématographique du livre Beigbeder par Yan Kounen avec Jean DujardinL' HOMME EST UN PRODUIT COMME LES AUTRES...avec une date limite de vente.

Tout est provisoire. Tout s’achète : l’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. Surtout moi.

Ainsi débute 99F, adaptation cinématographique du roman de Fréderic Beigbeder signée Jan Kounen. Un Jean Dujardin chutant du haut d' un bulding. Une fois en bas, vous pouvez vous installer confortablement dans votre fauteuil, et suivre, avec lui, le cours de sa vie mouvementée de publicitaire de génie "voilà pourquoi vous vous tapez des pubs stupides et ringardes depuis 20 ans..." les publicitaires, drogués et survoltés, n'ont jamais été aussi créatifs et originaux. Mais les "décideurs", quant à eux, se veulent conservateurs et nostalgiques de la pub des années de 80 et de ses ménagères, Et les concepts géniaux sont noyés dans la niaiserie et le politiquement correct. Beigbeder nous raconte l'histoire d' Octave, véritable dieu de la création d'une trentaine d'années (parfaitement incarné par Jean Dujardin) au travers duquel il étouffe le mythe publicitaire à coups de cocaïne, de superficialité et de ridicule. L' auteurAjoutez à cela l' efficacité d' un Jan Kounen qui fait des choix de mise en scène à la "Las Vegas Parano" ou encore "Sin City" ( petit clin d' oeil à "In The Mood for Love" et à la "cène") et du coup, nous livre un produit visuel d' une rare ingéniosité mêlant effets spéciaux, bandes dessinées et publicité bien sûr. Le Bouquin de Beigbeder, Best-seller en son temps, avait tout les qualités d' un projet coup de point, un peu comme le "Fight-Club" de C.Palahniuk.

Jan Kounen en a fait un véritable cyber-trash-movie qui baigne dans le LSD et ne laisse personne indifférent. Si notre société n' avait cette faculté à "éteindre" son cerveau quand elle subie des images aussi révoltantes pour son train de vie, ce genre de film serait une véritable bombe dans la marre consommatrice.

Le service de Jan Kounen au service de Beigbeder

Jan Kounen a toujours été "en marge" avec le reste du monde cinématographique. Sa filmographie, qui se compte sur les doigts d' une seule main, n' a rien de comparable, avec ses pairs, et se rapproche plus de "jeune" maître comme Besson, ou Jeunet. Très attiré par l' animation, il ne cessera jamais d' utiliser les possibilités offertes par l' utilisation des effets spéciaux dans ses films. "Doberman", son premier long, témoigne déjà de cette faculté d' imaginer et de pouvoir retranscrire les émotions humaines grâce aux effets spéciaux. Cela reste encore aujourd' hui, l' une des principales particularités de ce réalisateur de génie, qui est aussi l' un des principaux représentants de la nouvelle vague du cinéma français avec des gens comme Olivier Dahan ou encore Gaspard Noé. En 2001 est sorti "Other Worlds/D'autres mondes", un long métrage ou Mr Kounen s' essai aux transes du Shamanisme indien, qui n' est pas s' en rappeler les "voyages" de Vincent Cassel dans "Blueberry". Bref, une valeur sure pour un cinéma utile et nécessaire. Et un homme passionné.

Jean

Jean Dujardin quant à lui, avait déjà un peu d' Octave en lui. La désinvolture, le décalage, le cynisme. Peut-être est-ce la raison pour laquelle cela est si facile pour lui de transposer à l' écran le héros littéraire de Beigbeder. Il y a des traces du "Jean" d' "Un gars et une fille", peut-être même aussi de "Brice de Nice". Dans 99F, Jean Dujardin est le pantin de Beigbeder, dirigé par Kounen. Et Dujardin joue très juste, tellement juste qu' on en fini parfois par le détester. Et lorsque la fin (la deuxième est mieux, non?!) nous tombe dessus, que l' on est presque usé par la rapidité et la tournure de l' histoire, une seule phrase fini par "re-classer" un film dont on ne savait pas vraiment ce qu' on allait faire:

"Le budget mondial de la publicité s' élève à 500 milliards de dollars par an. Selon l' ONU, 10% de cette somme suffirait à réduire la famine en Afrique."

Allez voir ce film, il est d' utilité publique. allociné

suite...

Drnovšek Janez

Président végétarien et engagé

Che Guevara du 21ème siècle ?! l' humanitaire et la corruption en plus. L' histoire du président Slovène mérite une attention particulière. Alors qu' en France est ailleurs les mêmes politiciens se passent et se repassent le pouvoir, se pourrait bien être un vent de re-nouveau dans le monde politique.

Premier homme politique élu par le peuple de son pays, Commandant en chef de l' armée populaire et partisant de l' Indépendance de son pays dès 1989, Drnovšek Janez est élu premier ministre en 1992. Il devient président de la Slovénie en 2003.

Corrompu mais engagé ?! « Loin des partis et des luttes de pouvoir ! » clame le président du haut de son pupitre présidentiel, devant l' elite politique du pays qui se demande certainement qui est cett homme près à révolutionner le pays entier. Drnovšek dérange, Drnovšek enerve, Drnovšek inquiète. Bien loin de l' opposition de Chavez face au monde coapitaliste, Drnovšek cherche des solutions, sans pourtant oublier son pays: La Slovénie prospère, économiquement et socialement, est fait maintenant partie de l' Union Européenne. Et même si les mauvaises accuse le président de corruption, l' histoire fait face: la Slovénie renaît de ses cendres.

Un tournant radicale... C' est à la suite d' un cancer douloureux que le mode de vie et la façon de penser du président Slovène vont radicalement changer, évoluer vers plus d' humanité.

En véritable rescapé de la malade, Drnovšek découvre une vrai passion la vie, est ce qui l' entoure. Il se passionne pour la méditation et le Dalaï Lama, devient végétarien puis végétalien et commence à expliquer à son peuple les raisons qu' il ont poussé à se responsabiliser:

Pourquoi êtes-vous devenu végétarien et quels sont les changements que vous avez constatés ?Parce que la nourriture végétarienne est meilleure, de qualité supérieure. Nous mangeons de la viande parce que c’est ainsi que nous avons été élevés. Je suis végétarien depuis quelques années et tout récemment je suis végan, ce qui signifie que je ne consomme ni lait, ni produits laitiers, ni œufs. Il reste encore un choix abondant d’aliments végétaux, qui suffisent amplement à nos besoins. J’ai pris cette décision en accord avec un sentiment intérieur.

Le "nouveau" Drnovšek Janez est donc végan, bouddhiste, et parle d' humanitaire et de solidarité avec Bill Clinton et Kofi Anan. Dernièrement, le président Slovène a pris position pour la crise du Darfour, est à organisé une aide humanitaire de son pays:

Janez Drnovsek invite au palais gouvernemental les organisations humanitaires slovènes et invoque une action concrète, un camp et de l’aide alimentaire pour 10 000 réfugiés. Puis, il envoit des dizaines de lettre aux responsables politiques, aux écrivains, aux acteurs, aux scientifiques et annonce une visite au Darfour en février, sans consulter personne, encore moins ses propres diplomates qui expriment leur irritation et déconseillent au Président d’entreprendre ce dangereux voyage africain qui, selon le ministre des Affaires étrangères Rupel, « coûterait trop cher ». L’irritation du gouvernement est d’autant plus forte qu’il se retrouve impuissant face au soutien décidé de l’opinion publique et même d’une partie des média aux engagements humanitaires du président.

Drnovšek JanezLa Slovénie, tout petit pays, n' a rien à proposer sur le plan economique. Pourtant, son prédisent fait parler de lui et fait bouger les choses, à commencé par sa façon d' être en faveur de tout ceux qui l' entourent.

D' un coté vous avez le maître du monde Georges DebeuleyouBush, alcool abruti influencé et dirigé par son administration, et de l' autre le président Vegan est humaniste d' une goutte sur la planète, Drnovšek Janez Géographiquement parlant, nous sommes presque entre les deux. Bientôt un président "végé" en France. La France en action !

interview

suite...

Les rois du pétrole, une fiction sur Canal plus

Bon, se doit être la première fois que je parle de télévision sur ce BLog, mais ce n' est pas un hasard: Canal+ (si,si, canal+ existe encore...) a diffuser une fiction intitulé "Les rois du pétrole", entre autre Claude Brasseurs et Nicole Garcia...(je sais ça fais très "Dossiers de l'écran"). Elf, la Pompe Afrique, une pièce de théatre d' utilité public!Cette fiction pas si fiction que cela retracera l' épopée des acteurs de l' affaire d' Elf Aquitaine - la Pompe à Fric - Alfred Sirven, Loïk Le Floch-Prigent ou encore la mati-hari française Eva Joly ( je déconne...) amante du très controversé Roland Dumas (vendeur internationale de Frégates ). Pour ceux qui ne sont pas très au courant, et malgré le "politiquement correct" qui risque (peut-être) de masquer la honteuse goinfrerie des rois du Pétrole Africain, l' affaire Total-Elf Aquitaine, c' est 150 millions de francs, des abus de biens sociaux, des malversations, de l' exploitation. C' est la honte du colonialisme français persistants des années "Pompes Afrique/Pompe à Fric". La pièce de théatre de Nicolas Lambert (un formidable acteur !) campe tour à tour tous les accusés et retrace les "meilleurs moments" du Procès. Et l' on ri du cynisme, de l' hypocrisie et de la sournoiserie de ces véritables "Papes" du pétrole, qui avait une carte de crédit avec un compte "illimité"... Et après j' entend des gens se plaindrent de ces Rmistes trop peu courageux et qui nous coûtent des sous.

Voyez ce que des "associations de malfaiteurs" détournent. Et Mitterand, Pasqua et Chirac n' était pas très loin.

Le film à été diffusé hier et avant hier soir. Pour ceux, qui comme moi n' ont pas la télé, ou tout simplement pas le temps ni l' envie de la regarder, vous pouvez toujours aller voir la pièce de Nicolas Lambert, Elf, La Pompe Afrique, qui tourne partout en France.

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder