diapo8
Le cinéma des frères Coen
diapo6
diapo5
diapo4
diapo3
diapo1
diapo2
<< >>

Tag Archive for 'concert'

CDEespoir 2010, 6ème édition déjà…

6éme édition, deux concerts, 34 participants chanteurs, musiciens, artistes, costumiers, techniciens, 5122 euros reversés à Positif08, 708 Spectateurs...de la sueur, de l' émotion. La cuvée 2010 du Concert de l' Espoir a de nouveau réussi son pari: faire mieux que le concert précèdent. Plus de chansons françaises... ...de la chanson française dont les interprètes avec un nom suite...

Concert de l’espoir, 4ème edition…

logo-cg-ardennes

Une seule chanson pour un concert tout entier. Un chanson tellement plein d'émotion, qu'elle ne pouvait qu'introduire ou conclure le show. "So Lonely" et la voix déchirée de Zo. Fab avait raison. Un piano, un violon. Très simple. Très efficace. Pourtant, je l'avoue, les répétitions ne m'avaient pas préparé à ça. Le samedi soir, il parait qu'elle s'était trompé dans le texte. Quoi qu'il en soit, deux soirs de suite, Zoé me, que dis-je, nous toucha au plus profond: sa voix toute en nuance, et le violon juste après, sorte de duel intemporel ou chacun y va de sa note la plus profonde. Ce morceau reste pour moi, le moment les plus intense jamais vécu tout aux long des concerts de l'espoir. A m'en faire regretter de ne pas avoir persévéré au piano.You'rrre so a alone.... Le piano?! Cette année nous intégrûmes (intégrîmes ?!) pas mal de nouveaux instruments au sein du groupe, Nico et sa trompette endiablée (heu, il est vraiment pas mal au piano aussi...mais non, je ne divulguerais pas son portables les filles!). Il y a eu bien sur les flûtes et le violon (non J-C, ne pars pas, je t'en supplie), mais aussi un sous-bassophone, ou plutôt un trombone mais on s'en fous nous on voulait un sous-bass-o-phone alors ce fut un sous-bass-o-phone (merci Guillaume et Antoine, tiens encore des nouveaux!). Youuu're so lone...des fois, j'ai des crise. j'entends Zoe me hurler cette phrase à l'oreille...c'est grave ?! Cette année fut aussi l'année des musiciens en double: deux bassistes, (Laurent et José), trois batteurs, (Georges, Xavier et Virgil), deux percussionnistes ( Xavier et Karim), deux pianistes, (Nicolas et Sebastien) mais toujours un seul et même Mimi. Aah, Mimi. bon plus tard. Alicia a les yeux dans le ciel et peu lire dans nos esprits. Son "Eyes in the Sky" est bien venu. Il est comme une "soupape" de décompression au "YOOUU'RRE soooaooouuoo..." de Zoe. Alors toutes les filles de ce concert ont décidé de plomber l'ambiance d'entrée de jeu c'est ça!! Et comment on va placer "Anti-social" nous?! Youuu're so lone...

logo-cg-ardennes1 Du classique, vite...quelques notes bien amenées pour élargir nos horizons musicaux. En même temps, cinq minutes c'est un peu court. Et puis depuis que j'ai entendu JC chanter "la Salsa", je dois avouer qu'il a perdu un de son...sérieux de violoniste à mes yeux. Vous avez déjà entendu le thème principal de la BO du film "Requiem for a Dream?!"...ok on en reparle. Tiens JC t'as vu, 1,2 million de morts a cause de l'ouragan, heu, Pastis, qui n'a touché que le sud de la France. Heureusement, tu es sain et sauf, vu que tu es toujours ici. alors restes-y! De toutes façons je n'ose pas imaginer la tête du recteur quand il va te voir avec une grappe de raisin à la place de... :=) A ce stade du spectacle, je peux voir Tonio, le dinoZore du rock portugais comme on l'appelle, le visage perdu dans les mains. "C'est la concentration du sage..." me murmure un indien navarro qui depuis s'en est allé sur Tf1. Alors, stressé le Tonio ?! hein?! Youuu're so lone...

logo-cg-ardennes2 N'empêche que, comme à son habitude, une fois sur la scène, c'est un mélange du King et de roulio Igliesiaste plus sanguinolent que jamais 'mais surtout du King en personne) qui se dandine comme un diable au rythme infernal des vaFanculo (ca veut dire méchant en Portugesh) du rock traditionnel Portugais. Ouf, cette fois la bonne humeur et de retour. Sur la chanson qui suis je ne fais presque rien. Tout au plus quelques notes pendant le refrain. Mais qu'importe. J'ai vu Cec chanter Betty dans un rêve, et ça ne m'arrive pas souvent de me rappeller de mes rèves. Laurent a de toutes façons du Lavilliers dans la voix, le duo s'imposait donc. merci pour ce morceau. Youuu're so lone... Sur le morceau qui suis j'en fais un peu plus. mais pas trop. Et c'est tant mieux, car je peux tranquillement voir avec quel brio Nath' interprète"Les mains d'or", avec en toile de fond des images d'usines fermées de la région. Travailler encore, forgé l'acier avec mes mains d'or. Un grand moment pour beaucoup d'anciens dans le public. Grand-père S'Preston aura donné plus de quarantes a Arthur Machin. Pour presque rien. Je tiens maintenant à m'excuser. Auprès de Leonard Cohen, et puis aussi de feu Jeff Buckley. Ensuite auprès de Zoe et surtout d'Alicia, qui en très grande professionnelle qu'elle est a su enchainer son couplet d'"Hallelluya" peu après avoir constater que j'oubliais l'interlude. Qu'a cela ne tienne. On a pris notre revanche le lendemain. Dommage que la caméra ne tournait pas. J'ai toujours cru que chanter "Holding Back the Years" de Simply Red au concert de l'Espoir serait un bon moment. J'avais même concocté une version perso avec ma classique que j'ai joué devant notre coach préféré à tous lors d'un de mes concerts de l'espoir version café. Avec plus ou moins de succès c'est vrai. N'empêche que j'avais moi aussi raison, ce morceau, beaucoup l'on apprécié. Cette année fut aussi...heu... ... En plus, nous avions préparé des surprises. Si, si. Les années passées ont leurs lots de rebondissements et de réalisations spectaculaires, en tout genre comme Guillaume qui danse le long d'un drap depuis la plafond de la salle ou encore Tonio qui jette son blouson en cuir sur ma grand-mère en pleine crise aigu de Johnny H. (Tonio, pas ma grand-mère...quoique...). Youuu're so lone...

logo-cg-ardennes3

La première des surprises, et non des moindres, fut de pousser sur la scène quelqu'un se cachait dans l'ombre depuis la nuit des temps du concert: l'ami Mimi. Bon en fait la première des surprises ce fut Mijo, notre maman a tous, déguisée en Dr Penalba. Fallait le faire ça. Surtout quand on a la moustache qui se barre...sacrée Mijo, y avait vraiment qu'un Claude pour tenter de "maîtriser" une femme pareil! Mais revenons a Mimi, qui lui aussi peut être difficile a maitriser, surtout au Portugal et après 22h00. Mimi, L'homme qui dégaine les micros aussi vite que son ombre. Le seul capable d'empêcher Tonio de squatter un micro trois morceaux avant le sien. Je ne sais plus comment c'est arrivé, mais je me suis retrouver à jouer "la Javanaise" de Gainsbourg pour les beaux yeux de Mimi. Bon c'était sous le soleil du Portugal, mes dreads-locks poussaient toutes seules, c'était bonnard... Plan Intérieur salle de spectacle - Lumière tamisée - Fumée... l'homme débarque sur la scène, chemise bleue, jean's et basquette blanche, c'est Mimi Gainsbarre, l'homme à la tête de raisin qu'on presse pour faire le Vino Verde ( je sais celle-là elle est lourde, mais trouvez un truc drôle avec Mimi, Gainsbourg et l'homme à la tête de chou...). Je me rend compte que j'ai déjà ecrit de quoi remplir trois écrans en résolution 800x600 et que je n'ai parlé que du quart du concert. Il y a tellement à dire. Cette année encore, on peut sentir la progrssion d'un groupe toute entier....Bah vous avez bien cinq minutes après tout. De plus en plus de duo et de trio ou les voix sont bien plus facile à "manier" ont remplacé des morceaux avec un chant partagé entre 5, 6 voir plus de chanteurs. Les répétitions de la cuvée 2007 l'avait révélé. 2008 n'est pas mieux. Et comme on retient les erreurs du passé... 1 à 3..."One" à trois. Le morceau de U2 intitulé "One" chanté à trois. Laissez tomber... Tonio Brillant, Nathaliette puis Denis Jaurès...Félicie transcendée par JC, et donc "La Bohème" d'Aznavour chantée par Cécile et André. Et dire qu'il y en a qui pensent qu'il n'y a pas assez de chanson françaises. Youuu're so lone...encore et toujours dans ma tête... Pause... Youuu're so lone...

logo-cg-ardennes4...Reprise A la reprise, c'est avec étonnement qu'on surpris Titeuff qui voulait mettre son zizi dans Colline (heu non, Lenny qui voulait dans...le zizi à qui déjà?) à condition qu'elle ne le lui rende bien sur. Et puis "Sunday Bloody Sunday" avec André. Je me souviens de mon premier duo avec André, Brigde Over Troubles Water...bah Sunday Bloody Sunday est bien mieux!! "Late in the Evening" voilà bien un morceau irréalisable sans la section cuivre de l'édition 2008. C'est incroyable comme ça vous change une scène quand il y a des cuivres dessus! Virginie a le trac. Virginie n'ose pas. Virginie n'est pas sur. En tout, c'est ce qu'elle fait croire à tout le monde. Pourtant quand elle enfourche la Harley avec Jacky (merci Jacky!!), je peux vous assurer qu'on est plusieurs prêts à la suivre ( moi aussi je viens !!). Virginie n'a besoin de personne en Harley Davidson, mais nous, au concert de l'espoir, on a définitivement besoin d'elle. Besoin d'elle. d'elles. De toutes femmes du concert de l'espoir. Mijo, Nathalie, Cecile, Zoe, alicia, Clemence, Jennifer, Colline, Martine, Cathy, Laetitia, Nenette et j'en oubli :=) ... Cécile a chanté "Love is All" avec la légèreté qu'il fallait. Avec une Mimi-grenouille pas loin, c'était difficile de garder son sérieux. Youuu're so lone... "Roxanne", petit clin d'œil à notre "Message in the Bottle" de l'an dernier, armé de violon et de batterie (Virgil prend du galon, c'est sur...), une version perso de plus pour un morceau qui me suis depuis que j'écoute de la musique. Le coach a raison, interpréter c'est bien, mais réarranger c'est encore mieux. Pas pour tout, c'est sur...quand j'ai demandé d'inclure "With a little help for my friend" au répertoire, j'ai tout de suite entendu André la chanter. Et puis, quoi de plus exitant de partager un des riffs les plus légendaire de l'histoire du rock, et de Woodstock avec Fab. C'est une habitude maintenant. La classe les mans. Meryl chante "Anti-social". Meryl ne veut pas chanter pas Anti-social. Meryl veut éventuellement bien jouer sur Antisocial. Quoi on ne fait plus Antisocial? Fab ce morceau était pour toi. L'année dernière j'avais pris un putain de pied en tapant le solo de Gilmour sur "Another Brick..." Cette année c'était ton tour...et je pense que cela valait le coup, non?! Allez il est pas si mal mon solo....et puis Mimi en train de danser le poing levé au milieu de la scène en hurlant "anti-social" ça vaut son pesant d'or. Quoi, ça n'a pas été filmé? Bon, Claude, faut qu'on parle...

logo-cg-ardennes5

Quand je visionnerais le Dvd pour la première fois, je naviguerais entre plusieurs moments, où, sur la scène, je me suis: oui, là, ça doit être pas mal. C'est très frustrant de voir JC de Dos interpreter "Felicie" et faisant rire le public aux eclats. Et voir Gainsbarre chanter Gainsbourg. Entendre Cec et Zo chanter e "Quand on a que l'amour de Brel" Mauranne sauce, et pleurer pour de bon. Le Beatles était vraiment Top, est c'est surement la raison pour laquelle j'ai poussé "Twist and Shout" dans la longueur !! Youuu're so lone... J'oubli d'autres morceaux (29 en tout) mais il faut bien en garder. Le Dvd sort bientôt. Et vous pouvez le commander, tout est reversé à l'asso. Alors merci à Patleguen, heu non à Claude et à ses comparses de l'Arel, qui tout les ans nous concoctes un Dvd d'une telle qualité que l'on est encore plus heureux de faire partie de cette aventure. Merci à Philippe et à Jean-Claude, gràce à qui le son se veut....professionnel! A Martine pour ses megas créations, à Mika et à Fazia pour les lumières, à Jaochim parce que cela fait longtemps que je ne l'ai pas remercié. Et bisous à Maria et Philippe...A Bernadette pour sourire et son rire de ouf! Et merci à vous, et continuez d'aimer la musqiue et de vous rendres à tous les concerts!

Ps: venez l'année prochaine, ce sera encore mieux! Bon je sais, on vous fait le coup tout les ans, mais Fab a encore plus d'un tour dans son sac: il parle de nous peindre en noir et faire un concert Gospel à l'eglise de Revin...là j'hésite un peu...

ps: je sais écrire "intègrèrent" alors arrètez maintenant...je hais ce temps, c'est tout.

logo-cg-ardennes6

suite...

Concert de l’espoir 2008, 4ème édition.

Voilà, Zo venait de terminer "So lonely", et ouvrait le concert par tant d'émotions qu' aucun "Hallelluya", pourtant si difficile à écouter dans des moments délicats ne saurait surpasser. Je n'ai tellement pas de mot pour décrire cette version Zoéenne de la jolie chanson de ... que je préféré attendre la sortie Dvd (yeahh!) pour, simplement, vous faire partager ce moment, inoubliable. Mais de compétition il n'y a pas et il n'y aura jamais, et c'est avec douceur que la douce voix de ... avec "Eyes in the sky" puis le violon et les flutes nous ramènes sur scène... 300 places vendus en 15 jours. 580 sur les deux jours. 20 places restées en suspens, et déjà tellement de gens qui regrettent le non-présence ce soir-là. Des baffes qui se perdent. Ce n'est pourtant pas compliqué! 26 musiciens et techniciens en service gratuit qui offre un concert e deux heures pour la bonne cause. Allez, l'année prochaine, on tente les 800 =)

 

Un petit apeçu grâce à nos amis de revinwebTv.

De Concert de l'Espoir Repetitions 2008
suite...

In the heat of the Merle Moqueur…

Le merle moqueur en image... c'est d'abord des images relativement compromettantes pour certains élus de notre bourg (A) (hein Mr Delon!! un jour le monde entier saura que vous avez dansé sur "Paroles, paroles"! - c'est aussi Laurent qui fait des incantations indiennes (B) (surement depuis son épopée vers la route 66) histoire de retrouver tout le blues qui est en lui, et en nous par la même occasion...

...c'est des tables jaunes oranges avec des musiciens derrière qui s'activent comme des petites fourmis car l'heure du concert approche - c'est nounours, heu pardon, Mika qui ne me fait pas trop peur sur celle-ci(d) mais très peur sur la prochaine (l), et just a casteway, an island lost at sea, tout ça...Bon après ya mon grand-pa qui dit que je chante bien mais que ce serait mieux si on comprenait ce que je dis...

C'est Fabrice qui se marre(e) à l'idée de se planter douze fois sur "Elisa" et Mimi(f) qui se demande comment on peut rigoler de ces choses là! Pour la petite histoire, Elisa se passera sans aucun raccro, ni de Fab, ni de personne...ce fut un concert parfait je vous dis...

C'est Zoé(g) qui n'en fini plus de prouver à tout le monde que même seule avec un piano on peut faire pleurer du routier, et plus si affinité (ah Zoé et son piano, sniff...) et Maité et Maria(h) qui se dit qu'elle aimerait bien jouer du violon comme Jean-Christophe. "time After Time", trois voix sublime pour un morceau très intimiste.

 

Et puis, c'est Claude(i) dans le rôle de l'homme de la situation qui, comme toujours, exprime avec les quatre accords de guitare qu'il connaît le rire, l'émotion, la maîtrise de son art. Si vous cherchez le vrai, c'est lui. C' est aussi l'élément censuré(j) comme je l'appelle qui s'élance et improvise quelques pas de danse, ce qui ne manquera pas de faire "Jurisprudence" lors des prochains concerts, merci!

 

C'est aussi la perfection et la grâce de Cécile(k) et Nathalie(j) dont je n'arrive pas trouver de photo, moi qui l'aime tellement(!!). Petite touche d'humour au bar de fortune improvisé sur un coin de scène, clin à Julien le barman. Et ma nouze, heu, Mika(l), qui cette fois me fait vraiment peur.

Mais déjà les derniers instants du concert, Tonio(m) et Fancisco qui entament un frénétique "Bella Chao", pour un public qui en redemande, et qui aura "LA grand-mère" et "Toute la musique..." ( non je n'ai pas fais de lead-guitar, ce n'était pas moi!) et puis c'est la fin, déjà.

 

Cette année ce fut expo de peinture(o) d'un coté et bar de l'autre, et concert parfait. Notre producteur américain, Tony Montana(p) est satisfait.

 

on se retrouve en novembre, comme d'habitude...

suite...

Deux concerts dans la même semaine…

8h15...je suis en retard au boulot...comme d'hab. Cela dit ce matin mon petit déjeuné avait un gout particulier: c'est normal, ce soir, je joue sur mon lieu de travail, au restaurant "L'Espace Lenoir" du Lycée Jean Moulin. 8h30, je charge mes guitares. Je passe la journée à regarder Erika, prof d'hotellerie à préparer la salle, puis la scène, aux couleurs reggae. Seb, autre professeur, nous assaillent de ses petits rires démoniaques: va y avoir de la photo ce soir, alors attention ! Et lorsque je relève la tête, il est déjà 14h...Malek, la sono! 17h00, la sono ne marche toujours pas. On ne va pas pouvoir ni balancer, ni se chauffer un peu. 18h00, la sono ne marche toujours pas, tnapis, c'est l'heure de partager un repas avec mes "collègues". Ambiance plus que chaleureuse, et véritable plaisir pour moi de"mélanger" mes amis musiciens avec mes amis profs. 19h00, vite. Le monde déjà, afflut pour l'apéro-méxicain, on va finir par être en retard. J'enfourche ma slide-guitar...c'est parti. 19h30, après un "Treat your Mama" endiablé parce qu'un peu rapide, [ un peu de stress je suppose...], j'enchaine quelques blues, puis je pose mon bottleneck pour enchainer quelques John Butler sur la guitare de Loic. Et déjà, Zo maintient mes écarts musicaux par sa douce voix posée. La soirée commence bien. De nombreux collègues et amis sont arrivés, ainsi que quelque uns du "Concert de l'espoir". Bref, c'est une véritable partie de plaisir. J'enchaîne les habituelles, de Police à Ben Harper, et c'est la pause, repas oblige. Cette soirée, comme mes trois derniers petits concerts est dans le cadre de la lutte contre le sida avec Positif08, mais sans le Dr Penalba qui nous fais faux bons depuis quelques concerts. C'est aussi l'occasion de faire une véritable rencontre de bloggeurs, avec Fata, Erika, Sebmorph, Toop, Zo et moi, mais je n'ai malheureusement pas l'occasion de prendre une photo, et puis, certains bloggeurs ne restent pas en place! Soit, c'est la reprise, et quelle reprise: Zo s'empare du micro et enchaîne tout ces morceaux que l'on a répété ensemble des heures durant. Et cela se voit: pas de raccro, ni d'oubli de paroles, ni de voix hasardeuses: notre set ensemble est bien rodé. Je pourrais m'en apercevoir 2 jours plus tard, pour le concert de l'espoir d'été, sur "Waiting..." et "Grooving Slowly...". Zoé peut et veut chanter n'importe quoi. Et cela ne fait que commencer. Après la deuxième, pause, peu avant les desserts, je gagne la petite scène improvisée en compagnie de Maï...quelques hésitations, n'entameront en rien les versions d' Ayo: Maï, qui, à notre grand regret à tous, abandonne les concerts de l'espoir par indisponibilité. 2h00 de concerts, la playlist prévue épuisé, et le public en redemande! Qu'à cela ne tienne, le percu qui me suit depuis maintenant quelques concerts à plus d'un tour dans son sac: K-rim le magnifique réagi à chacune de mes détours musicaux, de U2 à Bob. Un choix du public ? Goldman...Cabrel? bon allez Metallica alors... 23H00, et pour qui sonne le glas récolte le tempo final. Une merveilleuse soirée, ou je me suis permis de jouer du slide ( une première), ou j'ai joué un ou deux morceaux répètés quelques jours auparavant, ou j'ai fais un peu plus attention au public que dans les bars. Seb parle déjà de l'année prochaine...moi aussi! bientôt un petit extrait sur ce blog?! yeah. Mouiii...elle est bien cette vie-là hein! Alors un énorme merci à Erika et à Seb, les instigateurs et organisateurs de cette soirée, à K-rim, Zoé et Maité, à Joackim et à Malek du centre social d'Orzy, à tout mes collègues et amis. cette soirée, à jamais dans ma mémoire. Meryl.

suite...

Quand je nous mets sur Dailymotion


Our Long Train Running
envoyé par jiminix suite...

Tiken Jah Fakoly…

Le nouveau souffle de l' Afrique ?!

concert de Tiken Jah Fakoly à la Cartonnerie de Reims Mardi 06 Novembre, 20h30, froid de canard et file d' attente interminable... Rastafrica Mais qui l' eu cru ?! Il y a de cela un mois, je ne connaissais même pas le nom Tiken Jah Fakoly...mon amie Toop, fan de la première heure, m' ayant mis "tonton d' América" dans les oreilles peu de temps avant, c' est donc tout naturellement que je décide d' aller voir le grand africain sur une scène, en vrai. Première partie assurée par Zenzile, groupe éléctro-franco--AngloJamaïcain !! Samples, effets à tout va, guitares décalées, sax endiablé. Une chanteuse, un chanteur, des guitaristes, des claviers...bref, Zenzile, c' est une claque visuel tant les choses sur scène ne cessent de changer. Leur musique, baignée dans l' electro, est une invitation au planage intersidérale... j' en reparlerais surement...à écouter!

Fumée blanche, lumière rouge...le rasta ivoirien apparait drapé d' un "sauver L' Afrique" cousu à la main. Le groupe qui l' accompagne rappelle un peu celui de la grande époque de Marley, section cuivre, guitare, deux claviers, basse, batterie, et trois choristes... Le temps d' un instrumental introductif et hop, Jah!Fakoly saute sur la scène. Et l' histoire inconnue d' une l' Afrique exploitée, colonisée et ridiculisée qui s' ouvre à nous. A la première écoute, ce qui m' avait frappé, hormis la qualité musicale, c' est la simplicité des textes de Tiken. Certains pourraient les qualifier d' enfantins. Pourtant, le message est là: N' importe qui peut comprendre que l' Afrique est le souffre-douleur d' une planète qui ne vit que par son exploitation engendrée il y a 500 ans. La réaction du public français a tout ça ?...c' est simple, tout le monde connait les paroles, et tout le monde chante...Et à part quelques rasta plein de locks sur la tête mais aussi et surtout plein d' alcool...l' assemblée et tout au reggae du Jah Fakoly.

Et puis Rasta, le guitariste lui, l' est sans problème. La tête qu' il faut, les dreads qu' il faut, la guitare qu' il faut, la tenue qu' il faut bref...il fait presque le concert à lui tout seul: c' est aussi lui qui se révèle le plus complice de Tiken. Du coup, le concert passe comme une fusée, même s' il dépasse les deux heures.

Je ne vais pas faire le roman que ce concert aurait mérité, je vais d' abord commencer par écouter le reggae de Tiken.

« Après l'abolition de l'esclavage Ils ont créé la colonisation Lorsque l'on a trouvé la solution, Ils ont créé la coopération Comme on dénonce cette situation. Ils ont créé la mondialisation. Et sans expliquer la mondialisation, C'est Babylone qui nous exploite »

Donc Tiken Jah Fakoly...le rasta Africain, contre l' oppression de Babylon.

...coup d' oeil aussi sur le site FandeTiken, qui organise pas mal de chose pour aider l' Afrique... et puis rendez-vous aussi sur le BLog perso de TikenJAHFaloky

suite...



Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers:

Extension Factory Builder